Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Douala : des amendes de 10 000 à 250 000 FCFA pour occupation anarchique des trottoirs

Douala : des amendes de 10 000 à 250 000 FCFA pour occupation anarchique des trottoirs

Paru le mardi, 22 juin 2021 14:40

Depuis ce 22 juin, les stationnements et l’occupation anarchique des trottoirs sont passibles du paiement d’une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 FCFA.

Dans un arrêté, le maire de la ville, Roger Mbassa Ndine informe par exemple que le stationnement irrégulier d’une moto ou du « dépôt de tout autre objet » est passible du paiement d’une amende de 10 000 FCFA. 25 000 FCFA pour un véhicule d’un établissement de commerce, d’une laverie, d’un salon de coiffure, d’une limonadière ou de toutes autres « activités analogues » et 50 000 pour un véhicule pick-up.

Quant au stationnement irrégulier d’un véhicule gros porteur ou d’un container, le contrevenant s’expose au paiement d’une amende de 200 000 FCFA. Pour ceux qui rendront coupable du dépôt d’un matériel de chantier sur le trottoir, l’amende s’élèvera à 250 000 FCFA.

À en croire le maire de la ville, ces mesures s’inscrivent dans le cadre du programme « restituer le trottoir aux piétons » qui vise « la libération des trottoirs et autres emprises du domaine public occupés de manières anarchique et illégale par diverses activités informelles ». À noter que les paiements de ces amendes se font à la recette municipale, sur présentation du procès-verbal de l’agent verbalisateur.

Début juin déjà, le maire avait déjà demandé à tous les motos-taxis occupant de façon anarchique les abords du rond-point Deido à regagner un espace spécial aménagé pour eux.

L.A.

Lire aussi :

Douala : les conducteurs de taxis et de mototaxis invités à regagner les aires de stationnement

Dernière modification le mardi, 22 juin 2021 14:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.