Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Paludisme : le Cameroun réceptionne ses premières doses de vaccin

Paludisme : le Cameroun réceptionne ses premières doses de vaccin

Paru le mercredi, 22 novembre 2023 08:47

Le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a réceptionné ce 21 novembre 2021, à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, les premières doses de vaccin contre le paludisme. Il s’agit d’un stock de 331 200 doses, a tweeté le membre du gouvernement. « Le Cameroun devient ainsi le pionnier en la matière. Un moment historique facilité par nos partenaires pour booster la lutte contre cette maladie responsable de 70% des décès chez les enfants », écrit-il.

Dans un communiqué conjoint publié en juillet dernier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNCIEF) et Gavi, l’Alliance du vaccin, déclaraient que 12 pays d’Afrique, parmi lesquels figure le Cameroun, recevront au total 18 millions de doses du vaccin RTS, S pour la période 2023-2025. Il s’agit du premier vaccin antipaludique approuvé par l’OMS et produit par le laboratoire britannique GSK avec l’appui de Gavi. « Les premières doses devraient arriver dans les pays au cours du dernier trimestre 2023, et les pays commenceront à les administrer début 2024 », peut-on lire dans le communiqué.

Cette attribution de doses permettra au Cameroun d’introduire le vaccin contre le paludisme dans la vaccination de routine pour la première fois. Le paludisme est endémique au Cameroun, où le risque de la maladie et de décès chez les enfants de 0-59 mois est le plus élevé. En 2022, le paludisme a représenté 29,6% de toutes les consultations dans les formations sanitaires. Plus de 3,3 millions de cas ont été rapportés l’année dernière pour 2 481 décès, dont principalement les enfants de moins de 5 ans, selon les données du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP). Pour les autorités sanitaires, le vaccin contre le paludisme est une avancée majeure qui permettra d’améliorer la santé et la survie des enfants.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi:

Paludisme : le Cameroun attend 1,6 million de doses de vaccin à administrer dès 2024

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.