Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte contre le Coronavirus : le personnel de santé en cours d’intégration appelé en renfort

Lutte contre le Coronavirus : le personnel de santé en cours d’intégration appelé en renfort

Paru le lundi, 23 mars 2020 17:12

Pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus (Covid-19), le gouvernement camerounais a décidé de mobiliser toutes les ressources humaines disponibles. Dans un communiqué ce lundi 23 mars 2020, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie (photo), invite « l’ensemble des personnels de santé en cours d’intégration, à bien vouloir se présenter sans délai, dans les délégations régionales de la santé publique de leur choix, en vue de leur mobilisation immédiate dans le cadre de la riposte au Covid-19 ».

Ce rappel des troupes s’explique par le fait que la lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19) est devenue « une cause nationale » et nécessite par conséquent « la mobilisation de toutes les énergies pour protéger notre pays », justifie le ministre. Les personnels de santé sont en effet en première ligne face à l’épidémie de Covid-19.

Le 5 mars dernier, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph Lé, a signé des arrêtés portant publication des résultats définitifs aux concours directs d’entrée dans les corps des fonctionnaires de la santé publique session 2019. Soit 100 médecins, 125 infirmiers et 45 techniciens médico-sanitaires et génie sanitaire. Ces derniers ont été déclarés définitivement admis, « sous réserve des aptitudes et conditions requises pour l’admission dans la Fonction publique », précisait le Minfopra.

 « Chaque pays devrait évaluer son risque, les mesures en place et leur acceptabilité sociale, et mettre rapidement en œuvre les interventions nécessaires au niveau approprié pour arrêter ou ralentir la transmission de la Covid-19 tout en réduisant autant que possible les répercussions économiques, publiques et sociales », recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Malgré les mesures de restriction mises en place le 18 mars dernier par le gouvernement pour endiguer la propagation du virus, la maladie continue sa progression dans le pays. Officiellement, une cinquantaine de cas d’infection au Covid-19 ont été confirmés dans le pays à ce jour. « Nous venons de tester 26 échantillons et 16 sont positifs (9 à Douala, 6 à Yaoundé et 1 à Bafoussam), soit un total de 56 cas à ce jour », a annoncé le Minsanté ce matin sur son compte Twitter. Une fois de plus, Manaouda Malachie appelle la population au respect des consignes d’hygiène et des mesures de distanciation sociale visant à lutter contre le nouveau coronavirus.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.