Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les maires du Wouri s’engagent dans la lutte contre le Covid-19

Les maires du Wouri s’engagent dans la lutte contre le Covid-19

Paru le lundi, 23 mars 2020 17:36

500 agents de santé communautaires seront mobilisés pour les actions de « sensibilisation de proximité » à Douala. Cette opération fait partie du train de mesures prises par les municipalités de la capitale économique du Cameroun qui se sont engagées « à soutenir l’action du gouvernement dans la lutte contre la propagation du Covid-19 », le samedi 21 mars dernier.

Au terme d’un brainstorming présidé par Roger Mbassa Dine, le maire de Douala, les exécutifs communaux du département du Wouri et le délégué régional de la Santé publique du Littoral, Jean II Dissongo, ont adopté des mesures en faveur des personnes les plus exposées au COVID-19. À savoir les personnels de santé, les transporteurs par taxis et motos-taxis, les bayam-sellam, etc.

Ainsi les maires de Douala annoncent l’installation des bornes de lavage des mains dans les lieux publics, avec fourniture de solutions hydroalcooliques. Dans la même veine, les autorisations d’occupation de la voie publique sont suspendues « pendant 15 jours à compter du 23 mars ».

À Douala, les maires plaident également pour « le renforcement des mesures de prévention dans les services publics ; la mise en place, autant que possible, en collaboration avec les forces de maintien de l’ordre, des patrouilles qui vont sillonner pour veiller au respect des règles prescrites ». Selon Roger Mbassa Dine, le cadre de concertation institué samedi dernier sera pérennisé pendant toute la durée de la pandémie du Covid-19.

Pour mémoire, Douala fait partie des trois foyers de l’épidémie de Covid-19 au Cameroun. Selon les derniers chiffres, publiés ce lundi 23 mars 2020, cette ville située sur la cote littorale du pays a déjà enregistré 10 cas, dont neuf déclarés le weekend dernier.

Pour limiter la propagation de la maladie, le gouvernent du Cameroun a adopté 13 mesures restrictives. Il s’agit notamment de la fermeture de toutes les frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun, la suspension de la délivrance des visas d’entrée au Cameroun au niveau des aéroports, la suspension des missions officielles à l’étranger des membres du gouvernement, la fermeture des établissements scolaires et universitaires.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.