Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Face à la menace du Covid-19, Paul Biya annule la célébration de la fête nationale

Face à la menace du Covid-19, Paul Biya annule la célébration de la fête nationale

Paru le jeudi, 23 avril 2020 14:12

La 48e édition de la Fête nationale le 20 mai prochain est annulée en raison des risques liés à l’épidémie de coronavirus (Covid-19), a annoncé mercredi le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh. Idem pour les festivités marquant la fête du Travail le 1er mai 2020.

« En raison de la pandémie de coronavirus et de la nécessité du respect des mesures prescrites par le gouvernement de la République, le président de la République (…) Paul Biya a décidé de l’annulation des célébrations publiques des éditions 2020 de la fête du Travail et de la Fête nationale », indique le SGPR dans un communiqué publié ce 22 avril 2020.

Le 20 avril dernier, le ministre de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, révélait le thème retenu cette année : « Tous unis face à la pandémie du Covid-19, pour un Cameroun résilient, résolument tourné vers la paix, la stabilité et le développement économique ». Une façon d’unir le peuple, dans un contexte de crise sanitaire et économique causé par le nouveau coronavirus.

Baptisée « Fête de l’unité », le Cameroun commémore chaque année à cette date, l’avènement de l’État unitaire avec création de la République unie du Cameroun, à la suite d’un référendum mettant fin au système fédéral le 20 mai 1972.

Cette année sera donc particulière, puisque la traditionnelle parade militaire et civile au Boulevard du 20 mai à Yaoundé, ainsi que la réception offerte par le couple présidentiel au palais de l’Unité n’auront pas lieu. Depuis son institution, c’est la deuxième fois que la célébration de la Fête nationale est annulée. La première fois c’était en 1984 après le coup d’État manqué intervenu au mois d’avril.

Le Cameroun compte officiellement 1400 cas d’infections au Covid-19, dont 668 guérisons et 48 décès à la date du 22 avril 2020. Face à la progression de la maladie, le gouvernement a le 16 avril dernier, reconduit pour 15 jours supplémentaires les 20 mesures édictées pour freiner la propagation du virus.

P.N.N

Dernière modification le jeudi, 23 avril 2020 14:14

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.