Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Hôpital Central : un électrocardiogramme pour la prise en charge des cas sévères de Covid-19

Hôpital Central : un électrocardiogramme pour la prise en charge des cas sévères de Covid-19

Paru le jeudi, 23 avril 2020 16:14

La Fondation camerounaise du cœur (FCC) soutient la lutte contre le Covid-19. Originellement active dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires, cette organisation non gouvernementale vient d’offrir un appui à l’unité de prise en charge des cas de coronavirus de l’Hôpital central de Yaoundé. Cet appui en matériel, dont un appareil d’Électrocardiogramme, un jeu de 1000 masques et des gamelles, a été remis le 20 avril 2020.

« L’électrocardiogramme permettra d’effectuer un monotoring d’éventuels évènements cardiaques chez les patients soumis au protocole incluant la chloroquine et l’azithromycine », a expliqué le Pr William Ngatchou Djomo, directeur scientifique de la Fondation camerounaise du Cœur. Le spécialiste ajoute que « la prise de la chloroquine et de l’azithromycine présente quelques risques de toxicité cardiovasculaires chez certains sujets à risque pouvant se compliquer de mort subite ».

Le Pr Pierre Joseph Fouda, directeur général de l’Hôpital Central, témoigne sa « gratitude » face à cet élan de générosité de la FCC. « Ce geste hautement significatif nous permettra de prendre en charge nos malades Covid-19 », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que « l’une des complications de cette pathologie est cardiaque et cette donation d’un Électrocardiogramme va nous permettre de suivre nos malades, pendant leur séjour dans notre hôpital et même après la sortie de l’hôpital, pour nous assurer qu’ils ne courent aucun risque sur le plan cardiologique ».

L’occasion faisant le larron, la Fondation camerounaise du cœur a par ailleurs annoncé qu’elle travaille sur des protocoles de recherche en rapport avec la grippe virale qui sévit au Cameroun depuis plus d’un mois. Ces protocoles qui attendent d’être validés « pourront améliorer la prise en charge des patients du Covid-19 », a promis le Pr William Ngatchou Djomo.

Crée en 2005 par le cardiologue Dr Daniel Lemogoum, la Fondation camerounaise du cœur est reconnue à l’échelle nationale et mondiale. Sa principale mission est de contribuer à « l’amélioration de la qualité de vie et de la longévité de la population camerounaise en menant des actions concrètes et effectives de prévention et de sensibilisation via l’éducation, l’information et la communication afin de réduire son exposition aux facteurs de risque cardiovasculaires évitables ».

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.