Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Après l’inhumation de Victor Fotso, la lecture du testament ravive les tensions familiales

Après l’inhumation de Victor Fotso, la lecture du testament ravive les tensions familiales

Paru le mardi, 23 juin 2020 12:14

La lecture du testament de du milliardaire Victor Fotso, inhumé le 20 juin 2020, en attendant les obsèques annoncées après la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19, s’est tenue le lundi suivant sur fond de protestation.

Le jour de l’inhumation, Me Rose Guemdjo Kouam, notaire à Bafoussam, invite « la succession Fotso Victor à assister à l’ouverture de son testament qui aura lieu le 22 juin 2020 ». Le notaire, qui souhaite que cette séance ait lieu au domicile du défunt, exige avant lecture la production d’une copie de l’acte de décès du patriarche. Il est aussi demandé à la vingtaine de veuves et plus de 120 enfants de se « munir chacun d’une copie de (sa) pièce d’identité ».

La démarche provoque aussitôt des protestations. « Nous avons pris connaissance, sur les réseaux sociaux de votre correspondance, non datée, adressée à la succession Fotso Victor et relative à la lecture d’un testament », note une requête conjointe de six veuves et de 18 enfants. Le document rappelle à la notaire que la procédure ne saurait prospérer, la transcription de l’acte de décès n’ayant pas pu se faire à l’ambassade du Cameroun en France.

Soupçon de fraude

De plus, insiste la requête, « il convient de vous rappeler qu’une telle correspondance n’est adressée à personne, car une succession n’est ni personne physique, ni personne morale de droit, de plus aucune personne n’y est nommément désignée comme destinataire ».

Me Rose Guemdjo Kouam aurait « dû notifier cette convocation à chacune des épouses de notre père dont le domicile conjugal est à sa résidence, sise à Bandjoun, et à tous les enfants du défunt à leurs domiciles respectifs », écrivent Rachel Fotso, Alain Jules Fotso et consorts…

Pour ces derniers, « cette manière de procéder (…) semble cacher une fraude, alors que la lecture d’un testament ne doit pas se faire par embuscade ». Ils invitent la notaire, afin de lever toute équivoque et de préserver les intérêts de tous les ayants droit, à reporter la lecture du testament. La programmation de cet acte doit tenir « compte des délais légaux et de route, après avoir dûment convoqué les témoins du dépôt de l’acte, ou le deuxième notaire, les successibles à charge pour ceux qui seraient indisponibles de se faire représenter ».

Mais à en croire Rachel Fotso que SBBC a jointe au téléphone, la notaire n’a pas tenu compte de cette requête et a procédé à la lecture du testament. Selon nos informations, elle n’aurait fait que désigner le nom du successeur du milliardaire. Il s’agit de son fils Damien Fotso Ngappe.

Dominique Mbassi

Lire aussi :

Élevé à la dignité de commandeur de l’ordre national du mérite agricole, Victor Fotso repose à Tsela

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.