Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : comprendre pourquoi les hommes sont plus touchés que les femmes

Covid-19 : comprendre pourquoi les hommes sont plus touchés que les femmes

Paru le jeudi, 23 juillet 2020 13:22

La maladie à coronavirus (Covid-19) affecte aussi bien les hommes que les femmes, mais pas de la même façon. En effet, selon les données du ministère de la Santé publique (Minsanté), d’une manière générale, « les hommes sont plus touchés que les femmes (sex-ratio H/F : 1,8) ». Sur les 8726 cas positifs confirmés sur la période du 4 au 15 juillet 2020, plus de la moitié sont des hommes, soit 5222 patients masculins (59,84%) contre 3504 femmes (40,15%).

La tranche d’âge des 30 à 39 ans est la plus touchée, toujours en faveur du sexe masculin, indique le rapport sur la situation de l’épidémie de Covid-19 au Cameroun établi sur la période susmentionnée. Les statistiques du Minsanté révèlent également que les hommes meurent plus de la Covid-19 que les femmes. Sur les 169 décès dans les hôpitaux enregistrés dans cet intervalle de temps, on recense 62,72% d’hommes et 37,27% de femmes. Cette situation n’est cependant pas propre au Cameroun, puisque cette tendance est aussi confirmée à l’échelle mondiale.

Les explications de ce déséquilibre hommes-femmes face à la Covid-19 restent encore difficiles à déterminer. Cette disparité s’expliquerait toutefois par la biologie et le mode de vie, selon des spécialistes. « Le sang des hommes contient de plus grandes concentrations d’enzymes qui aident la Covid-19 à infecter les cellules. Cette découverte peut expliquer pourquoi les hommes souffrant d’insuffisance cardiaque souffrent plus du coronavirus que les femmes », révèle une étude menée aux Pays-Bas et rendue publique en mai dernier.

D’autres recherches ont montré que les comorbidités comme l’hypertension artérielle, le diabète et les maladies respiratoires touchent davantage les hommes. Ces pathologies sont des facteurs qui aggravent l’action du virus. La plupart des décès liés au coronavirus au Cameroun sont dus aux comorbidités, indiquent les autorités sanitaires. Outre les aspects biologiques, « les hommes ont tendance à moins respecter les mesures d’hygiène édictées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus », affirme un médecin. Le fait que les hommes fument plus que les femmes expliquerait également cette disparité.

Patricia Ngo Ngouem

Dernière modification le jeudi, 23 juillet 2020 14:01

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.