Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Obsèques d’Ananga Messina : le PM Dion Ngute représente le président Paul Biya

Obsèques d’Ananga Messina : le PM Dion Ngute représente le président Paul Biya

Paru le vendredi, 23 septembre 2022 13:22

Le chef de l’État a institué des obsèques officielles en l’honneur de Clémentine Ananga Messina (photo), l’ancienne ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) décédée le 5 août 2022 en Turquie des suites de maladie. « Ces obsèques se dérouleront à Yaoundé et à Zima par Obala, département de la Lékié, région du Centre, du 22 au 24 septembre 2022 », indique un communiqué du directeur du cabinet civil (DCC) de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo, lu ce jeudi au journal télévisé de 20 h 30 sur la CRTV.

Ce communiqué vient mettre fin à la polémique sur le lieu d’inhumation de l’ex-membre du gouvernement. Le 28 août dernier, l’une des filles de la défunte avait, au « nom de ses frères et sœurs », saisi le DCC à l’effet de solliciter son « aide » pour « le respect des dernières volontés » de sa mère. Dans son courrier, Christelle Ananga (épouse Ekodo) déclarait que sa mère avait émis le vœu, de son vivant, d’être inhumée dans la concession familiale au village. Des dernières volontés connues de tous depuis 2020, dit-elle. Mais son père, Pierre Ananga Messina, aurait décidé, contre l’avis de tous, de l’enterrer dans « son champ de manioc, un terrain vague exposé aux profanations de tout ordre avec pour seul argument des promesses d’investissement à une échéance incertaine », écrit-elle.

Face à cette situation, la famille a décidé de saisir le DCC pour que la défunte puisse être inhumée conformément à sa dernière volonté. « Pour une personnalité avec tant d’années de service et une femme ayant tant œuvré pour le bien-être de tous, ce serait une véritable honte que de la voir enterrée sur un terrain vague, comme si elle n’avait pas de domicile familial », implore Christelle Ananga. Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, qui représentera le président Paul Biya aux obsèques officielles de Clémentine Ananga Messina, devra donc veiller à ce que ses dernières volontés soient respectées.

P.N.N

Lire aussi:

Nécrologie : mort de Clémentine Ananga Messina, ministre déléguée auprès du Minader

Dernière modification le vendredi, 23 septembre 2022 13:27

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.