Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : un humanitaire canadien de la Croix-Rouge tué dans le Nord-Ouest

Crise anglophone : un humanitaire canadien de la Croix-Rouge tué dans le Nord-Ouest

Paru le mardi, 24 août 2021 15:21

Diomède Nzobambona, un Canadien de 62 ans travaillant pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué le 23 août à Bamenda à la suite d’une attaque armée. La CICR qui rend publique cette information ce 24 août dans un communiqué, informe que ce collaborateur est décédé des suites de ses blessures subies lors de l’attaque de la veille.

« Les circonstances de sa mort n'ont pas encore été clarifiées et aucune information ne peut être donnée à ce stade », précise le CICR. Autrement dit, l’organisation internationale n’est pas en mesure de dire qui de l’armée ou des miliciens séparatistes sont responsables de ce drame. « Diomède était à Bamenda pour apporter une aide humanitaire aux communautés touchées par la violence armée dans la région », précise l’Ong internationale.

Diomède Nzobambona n’est pas le premier humanitaire à être tué dans les régions anglophones depuis le déclenchement d’une guerre séparatiste en 2017. D’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU, « au cours des 16 derniers mois, plus de 19 incidents d’enlèvements impliquant des humanitaires ont été signalés dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun. Quatre membres du personnel humanitaire ont été tués depuis 2019 ». Ce bilan a été dressé le 19 août dernier à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire.

L.A.

Dernière modification le mardi, 24 août 2021 16:26

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.