Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Marches du MRC : les journalistes interpellés par la police sont libres

Marches du MRC : les journalistes interpellés par la police sont libres

Paru le jeudi, 24 septembre 2020 15:41

Après 30 heures de détention, le journaliste Lindovi Ndjio (photo), responsable du desk de Yaoundé du quotidien privé La Nouvelle Expression, a été remis en liberté au soir du mercredi 23 septembre.

Selon le journaliste Christophe Bobiokono, membre du Conseil national de la Communication et de la Commission nationale des libertés et des droits de l’Homme, le journaliste a été libéré à la demande du procureur de la République, près le tribunal de première instance de Yaoundé-Centre administratif.

Il était détenu au commissariat central No1 après avoir été interpellé par la police au quartier Santa Barbara à Yaoundé, non loin du domicile du président du MRC, Maurice Kamto.

Alors qu’aucune information n’était disponible sur la participation effective du président du MRC aux manifestations du 22 septembre, qu’il avait lui-même organisées, le journaliste et d’autres confrères s’étaient rendus à sa résidence pour vérifier l’information.

Certains d’entre eux ont été également arrêtés par des policiers et gendarmes mobilisés pour assurer le maintien de l’ordre dans cette zone. C’est le cas du correspondant de l’AFP au Cameroun, Reinnier Kaze, son confrère de Radio France internationale (RFI), Polycarpe Essomba et Rodrigue Ngassi, cameraman de la chaine de télévision Équinoxe TV. Selon Reporter sans frontière, deux de ces trois journalistes, relâchés le même jour, ont été victimes de violences au moment de leur arrestation par la police.

À Douala, deux journalistes interpellés en marge des manifestations ont également recouvré la liberté ce 23 septembre. Selon le Syndicat national des journalistes du Cameroun, il s’agit de Javis Tah de MyPrimeTV et Michel Bagneki Lumou de Carrefour Radio, une chaine émettant depuis Douala.

Baudouin Enama

Dernière modification le jeudi, 24 septembre 2020 16:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.