Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’hôpital de référence de Sangmelima aménage un pavillon de 50 lits pour les malades du Coronavirus

L’hôpital de référence de Sangmelima aménage un pavillon de 50 lits pour les malades du Coronavirus

Paru le mercredi, 25 mars 2020 14:09

L’hôpital de référence de Sangmélima, dans la région du Sud, s’apprête à accueillir des patients atteints de Coronavirus. Selon son directeur, Dr Patrick Sylvestre Bekoule, « la mise en œuvre des mesures sanitaires prises par le gouvernement et celles instruites par le ministre de la Santé publique est effective » dans cette formation hospitalière.

Un pavillon situé sur l’aile Sud du complexe hospitalier est désormais dédié à l’isolement et la prise en charge des cas potentiels de COVID-19. « Nous sommes dans un bâtiment que nous n’avons jamais utilisé. C’est ici que deux salles, d’une capacité totale de cinquante lits, ont été aménagées sur prescription du gouvernement », a expliqué le directeur de l’hôpital de référence de Sangmelima. Selon ce médecin « les deux salles ont été désinfectées, rafraîchies par une couche de peinture nouvelle, et équipées en lits et meubles d’hôpitaux ».

Capacité d’accueil

Selon le Dr Georges Alain Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie au ministère de la Santé publique, « il a été demandé à chaque hôpital régional de disposer au minimum d’une salle d’isolement avec deux lits. C’est déjà le cas à l’hôpital Laquintinie de Douala. Chaque hôpital régional a aménagé une salle d’isolement ».

À Yaoundé, l’un des trois principaux foyers de la grippe virale (plus de 50 cas confirmés), trois sites d’isolement accueillent actuellement des patients infectés au COVID-19. Il s’agit de l’hôpital central de Yaoundé (10 lits), l’hôpital Général (30 lits) et l’hôpital Jamot (10 lits).

Selon les dernières statistiques publiées par le Minsanté, le Cameroun a déjà atteint 70 malades de Covid-19. Ces personnes infectées se trouvent dans trois villes à Savoir Yaoundé, Douala et Bafoussam dans la région de l’Ouest.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.