Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Maroua : les populations peinées par le mauvais état des routes de la ville

Maroua : les populations peinées par le mauvais état des routes de la ville

Paru le jeudi, 25 août 2022 18:12

Dans une vidéo devenue virale, un enseignant de l’université de Maroua dénonce l’état de délabrement de la principale route de la région de l’Extrême-Nord. Dans la même vidéo, cet universitaire pointe du doigt l’incompétence de Sali Babani, le maire de la ville de Maroua.

« Il est incapable d’entretenir les routes. La moindre des choses qu’on peut donner aux populations c’est la capacité de se mouvoir pour développer l’économie du Cameroun », s’énerve l’enseignant dans cette vidéo amatrice d’un peu plus de 2 minutes.

Mais ce dernier n’est pas le seul à se plaindre de l’état de la voirie de la ville de Maroua. « La situation est catastrophique. En saison de pluie, la ville est inondée et en saison sèche c’est la poussière. Les routes à Maroua sont dans état d’abandon avancé. J’ai envie de dire que 90 % des routes ont besoin d’être refaites », se plaint à son tour un fonctionnaire en service à Maroua, joint au téléphone par SBBC.

Il cite surtout les deux principaux axes de Maroua. À commencer par la célèbre avenue du Renouveau, longue d’environ 5 kilomètres, qui est l’une des deux principales voies d’entrée de la ville. L’autre n’est pas dans un meilleur état. C’est d’ailleurs sur cette route qui traverse les agences de voyage de la ville que la vidéo citée plus haut a été tournée. Ces deux grandes avenues interpellent justement la responsabilité de la principale autorité municipale de la ville.

À la mairie de la ville de Maroua, les collaborateurs de Sali Babani se défendent. « L’avenue qui traverse les agences est sous contrat d’une entreprise de BTP, qui appartient à un dignitaire de la ville de Maroua », confie l’un d’eux. Les mêmes sources ajoutent que ce marché a été passé après le meeting politique de Paul Biya à Maroua en 2018. Mais quatre années plus tard, les travaux attendent toujours d’être exécutés.

L’avenue du Renouveau va quant à elle être refaite par le Français Razel, selon la communication de la mairie de la ville de Maroua. Elle précise que ce marché sera financé par l’Agence française de développement (AFD), dans le cadre du projet C2D-Capitales régionales. Les travaux vont bientôt démarrer, apprend-on.

Mais ces deux chantiers à venir ne sont que l’arbre qui cache la forêt. Car même les routes secondaires de la ville ont besoin d’être refaites. À la mairie de la ville, on rappelle que ces routes secondaires sont de la responsabilité des communautés urbaines de la ville…

Michel Ange Nga

Lire aussi :

C2D : plus de 102 milliards FCFA pour l’aménagement des villes de Yaoundé, Maroua et Bamenda

Maroua : deux ans après son effondrement, le pont Mizao réouvert à la circulation

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.