Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021 : déjà 35 offres de mascotte et 100 propositions d’hymne reçues par le comité d’organisation

CAN 2021 : déjà 35 offres de mascotte et 100 propositions d’hymne reçues par le comité d’organisation

Paru le lundi, 26 avril 2021 15:23

Sur les ondes du Poste national de la CRTV ce 26 avril, le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi (photo), a révélé que 35 offres de mascotte et 100 propositions d’hymne ont déjà été reçues pour la Coupe d’Afrique des nations 2021 (CAN).

Il y a quelques jours, le Minsep a nommé les membres du jury pour la sélection des visuels de la CAN. Ainsi, le Pr Jean Tabi Manga, ancien recteur de l’université de Yaoundé II Soa, présidera le jury chargé de désigner la mascotte officielle de la compétition. De son côté, Charles Binam Bikoï, secrétaire exécutif du Centre international de recherche et de documentation sur les traditions et les langues africaines (CERDOTOLA) aura quant à lui l’honneur de présider le jury qui devra choisir l’hymne officiel de la compétition.

«Nous avons lancé le 1er avril  les concours artistiques nationaux pour la sélection de la mascotte et de l’hymne officiel de la CAN Total Cameroun 2021. La mascotte, tout comme l’hymne, constitue des éléments de galvanisation, de mobilisation des fans, de marketing et d’appui à la communication de la compétition et qui génèrent des émotions, permettent l’adhésion des masses», a déclaré le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi.

«Dans les tout prochains jours, la mise en place des structures organisationnelles, en fonction des concertations que nous sommes en train de mener avec la CAF pour le choix et la consistance des sites, sera intensifiée pour que les différentes structures soient complètement opérationnelles», a ajouté le Minsep, président du Comité d’organisation local de la CAN (COCAN). Outre le volet événementiel, Narcisse Mouelle Kombi affirme que la bonne organisation de la compétition intègre également le volet infrastructures et la préparation sportive proprement dite.

Le Cameroun est bien loti en matière d’infrastructures sportives, dont la qualité a été saluée aussi bien par la Confédération africaine de football (CAF) que par la Fédération internationale de football association (FIFA) lors de la tenue du Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Mais certaines infrastructures sont encore à la traine, notamment le complexe sportif d’Olembe qui doit abriter la cérémonie d’ouverture et probablement la finale de la CAN. «Nous sommes régulièrement sur le terrain, notamment sur le site du complexe sportif d’Olembé pour nous assurer de la conduite efficace des travaux d’achèvement», tente de rassurer Narcisse Mouelle Kombi pour qui l’objectif également est de remporter le trophée.

P.N.N.

Lire aussi:

CAN 2021 : les membres du jury pour la sélection des visuels de la compétition connus

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.