Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des avocats veulent améliorer l’accès à la justice des 31 000 détenus du Cameroun

Des avocats veulent améliorer l’accès à la justice des 31 000 détenus du Cameroun

Paru le jeudi, 26 novembre 2020 13:58

Le Projet de renforcement des capacités de la société civile camerounaise pour l’accès à la justice des personnes en détention (Recajud), lancé le 23 novembre 2020, à l’intention de tous les acteurs de la chaîne judiciaire, entend vulgariser les droits des détenus et la prise en charge des cas.

Porté par Avocats sans frontières France, Avocats sans frontières humanitaires du Cameroun et le Réseau camerounais des organisations des droits de l’Homme, ce projet milite pour un dépeuplement des prisons à travers l’application des peines alternatives.

Alors que le Code de procédure pénale, entré en vigueur depuis 2007, offre une plus grande protection aux justiciables en faisant par exemple de la liberté une règle et la détention une exception, dans la réalité c’est tout le contraire qui se pratique.

Même les justiciables offrant des garanties de représentation échappent rarement à la détention provisoire.

De plus, à cause des lenteurs des procédures, les 91 prisons du pays accueillent plus de 31 000 détenus.

Selon la Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés, le taux d’occupation est très élevé dans de nombreuses prisons.

Il atteint 432 % à la prison centrale de Yaoundé avec ses 5000 détenus, 729 % dans la prison de Bertoua (Est), 481 % à Sangmelima (Sud) et 567 % dans la prison de Kumba (Sud-Ouest).

Il s’agit, en majorité, des personnes en attente de leur procès et qui vivent dans des conditions inhumaines.

Conscient de cette situation, le gouvernement dans son programme 2021 va s’atteler à l’élaboration d’un avant-projet de loi sur l’exécution des peines alternatives et à la poursuite de la construction et de la réhabilitation des établissements pénitentiaires.

D.M

● E-Arnaques


● Fact Cheking




La téléphonie mobile au Cameroun (2010-2019)

InfographieSBBC telephonie mobile cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.