Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Aménagement urbain : Bertoua se dessine un visage plus avenant

Aménagement urbain : Bertoua se dessine un visage plus avenant

Paru le mercredi, 27 janvier 2021 12:33

Le 18 janvier 2021, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, a posé en compagnie de l’ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, la première pierre du marché de Mokolo 2 à Bertoua dans la région de l’Est.

Les travaux de cette infrastructure marchande sont financés à hauteur de 480 millions FCFA dans le cadre du Contrat désendettement et de développement (C2D) capitales régionales de 2ème génération.

« Nous avons longtemps exprimé le besoin au regard de la distance de notre quartier et ses environs d’avec le marché central de Bertoua. Ayant attendu et sans plus d’espoir, un marché local s’est créé en bordure de route, mais les conditions d’hygiène et de salubrité n’étaient pas respectées », explique un habitant du quartier Mokolo 2. Ce dernier salue la construction de ce marché moderne d’une capacité de 190 boutiques, hormis les 4 hangars pour espaces marchands. 

« Ce gros investissement permettra d’améliorer la vie quotidienne des populations, des commerçants et va générer pas moins de 350 emplois directs », se félicite Christophe Guilhou. Le diplomate français note, de manière générale, que « nous avons contribué à améliorer la voirie urbaine, l’assainissement, les jardins publics, l’éclairage public et les espaces marchands ».

Modernisation de Bertoua

Grâce à des concours financiers de l’Agence française de développement (AFD), 77 milliards FCFA ont été mobilisés en tout en faveur du développement de la région depuis 2014, dont 26 milliards FCFA pour la ville de Bertoua. Ceci dans le but de financer de nombreux chantiers C2D capitales régionales de 2ème génération qui participent à la modernisation de la ville et à l’amélioration des conditions et du cadre de vie des populations bénéficiaires par le rapprochement des services sociaux de base.

En effet, les chantiers C2D sont mis œuvre à travers 4 grandes composantes. Pour le volet de la construction et de la réhabilitation des infrastructures de voirie et de drainage, le taux d’avancement global des différents projets est de 93 % pour un taux de consommation globale des délais est de 95 %. Les travaux consacrés à l’éclairage public et à la signalisation sont en cours de mise en œuvre. 

Dans le volet des espaces publics, les travaux d’aménagement de trois jardins publics sont réalisés à 50 %.  Restent la construction du restaurant et de la salle de fête, l’aménagement des aires de jeux et de circulation. 

Pour le volet équipements marchands, on recense la construction et la livraison d’une cinquantaine de boutiques modernes et l’aménagement du site de la gare routière de Kano. Les travaux de construction de l’abattoir municipal, l’aménagement de la gare de transit de Bonis et la construction d’un espace commercial à l’ancienne gare routière sont imminents.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.