Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nord-Ouest : la ministre Nalova Lyonga promet une enquête après la suspension de solde de certains enseignants

Nord-Ouest : la ministre Nalova Lyonga promet une enquête après la suspension de solde de certains enseignants

Paru le jeudi, 27 janvier 2022 16:12

Dans un communiqué du 26 janvier, la ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Nalova Lyonga (photo), déclare que son département ministériel n’est en rien impliqué « dans les suspensions de solde en cours visant la quasi-totalité des personnels du Minesec en service dans le département du Ngoketunjia ». C’est dans la région du Nord-Ouest.

La ministre indique ces suspensions de solde se font conformément à des arrêtés préfectoraux du 24 février et du 7 juillet 2021. Néanmoins, elle annonce que des « investigations dont le but est de faire la lumière sur cette opération sont en cours ».

L’école dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est un problème préoccupant pour les autorités depuis le déclenchement du conflit séparatiste en 2017. Les sécessionnistes prenant les établissements scolaires, les élèves et les enseignants pour cible. Ce qui a eu pour conséquence de faire fuir ces derniers, dont beaucoup ont déserté les salles.

Fin 2020, le Minesec a sommé près de 1000 enseignants du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, en absence irrégulière, de regagner leur poste sous peine de sanctions administratives. De leur côté, préfets et sous-préfets de ses régions menacent régulièrement les enseignants qui ne sont pas à leur poste. Le préfet de Wum (Nord-Ouest) a par exemple donné jusqu’au 18 janvier aux enseignants déserteurs pour qu’ils regagnent leur poste de travail sous peine de sanction.

L.A.

Lire aussi :

Crise anglophone : le préfet de Wum somme les enseignants de regagner leur poste avant le 18 janvier

Nord-Ouest : quatre enseignants enlevés dans un lycée par des hommes armés

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.