Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
45 sacs de cannabis saisis à Sabga dans la région du Nord-Ouest

45 sacs de cannabis saisis à Sabga dans la région du Nord-Ouest

Paru le mercredi, 27 mai 2020 17:33

Les forces de l’ordre viennent de démanteler un groupe de trafiquants de drogue dans la région du Nord-Ouest. Ce coup de filet de la légion de gendarmerie du Nord-Ouest a permis d’intercepter une cargaison de 45 sacs de cannabis transportés dans un camion de marchandise dans la localité de Sabga, arrondissement de Tubah dans le Bui.

Selon le Colonel Boum Bissoue, commandant de la Légion, les sacs de cannabis étaient dissimulés entre des sacs de pommes de terre, de haricots et de maïs. Le propriétaire de cette drogue, le chauffeur du camion et son compagnon de route ont été placés en détention préventive, à la demande du procureur de la République.

Le colonel Boum Bissoue a salué le professionnalisme et le tact des éléments de terrain qui ont pris le camion suspect en filature et mis les suspects aux arrêts. « Les forces de sécurité sont en alerte et ne donneront aucune chance aux bandits et voleurs de grand chemin dans leur tentative d’exploiter la situation sociopolitique pour causer des douleurs et des souffrances à la population », a promis l’officier de gendarmerie.

Les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest sont reconnues, même à l’international, comme des foyers de culture, de trafic et de forte consommation du cannabis. Le Nord-Ouest voisin étant en plus une zone de sortie du pays, l’Ouest exploite cette trajectoire pour écouler ses drogues. Depuis la survenue de la crise anglophone, ces activités illicites ont pris de l’ampleur.

En 2016, la gendarmerie camerounaise a saisi et détruit environ trois tonnes et demie de chanvre indien dans la région de l’Ouest. « Nous avons intensifié la lutte en 2017 pour pouvoir saisir six tonnes et demie. Les zones les plus criminogènes dans nos saisies sont respectivement le Noun avec 4 tonnes saisies et les Bamboutos avec plus de 1,5 tonne saisie. Dans ces deux départements, on a pu détruire des espaces de culture respectifs de 4 hectares et 3 hectares », explique le Colonel Ahmadou Baha, ancien Commandant de la légion de gendarmerie de l’Ouest.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.