Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Grand-Nord : la malnutrition aigüe chronique des nouveau-nés inquiète

Grand-Nord : la malnutrition aigüe chronique des nouveau-nés inquiète

Paru le jeudi, 27 mai 2021 15:45

D’après les résultats préliminaires de l’enquête nutritionnelle Smart-Sens 2021 rendus publics par le ministère de la Santé publique (Minsanté) il y a quelques jours, la malnutrition aigüe chronique sévit encore dans les trois régions septentrionales.

Elle touche surtout les enfants de 0 à 59 mois, dans une proportion de 40,2 % dans le Nord, de 36,4 % dans l’Extrême-Nord et de 34,6 % dans l’Adamaoua. La situation connaît une légère embellie par rapport à 2018, quand on recensait respectivement de 41 %, 37 % et 35 % d’enfants de cette tranche d’âge.

D’après un nutritionniste, « il faut s’inquiéter pour ces régions affectées par la malnutrition aiguë chronique parce que nous aurons beaucoup d’enfants avec des problèmes de mémoire avec des conséquences négatives pour leur scolarité et même pour leurs liens avec leur famille ».

Le camp des réfugiés de Minawao affiche un taux de 48,1 %, quand les sites des réfugiés centrafricains de l’Adamaoua et de l’Est caracolent à 49,8 %.

« Les réfugiés nigérians du camp de Minawao présentent une situation plus stable avec cependant une augmentation de la malnutrition aiguë sévère par rapport à 2016. Les réfugiés centrafricains présentent des prévalences de malnutrition aigüe élevées », note l’enquête.

Celle-ci a été menée auprès des populations hôtes des quatre régions les plus vulnérables de l’Adamaoua, de l’Est, de l’Extrême-Nord et du Nord (Smart) et des populations réfugiées centrafricaines et nigérianes présentes dans ces régions (Sens).

Son objectif : évaluer l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans et les pratiques d’allaitement et d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants de moins de 2 ans (Anje) et des femmes âgées de 15 à 49 ans.

Pour remédier à la malnutrition aigüe chronique, l’OMS recommande notamment l’allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois de vie de l’enfant.

D.M.

Lire aussi:

L’insécurité alimentaire aiguë touche 5 millions de personnes au Cameroun

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.