Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte antiterroriste : 140 sous-officiers de la gendarmerie formés par le BIR

Lutte antiterroriste : 140 sous-officiers de la gendarmerie formés par le BIR

Paru le lundi, 27 septembre 2021 06:11

C’est la première vague de sous-officiers de la gendarmerie nationale à bénéficier d’une formation supplémentaire aux techniques de lutte contre le terrorisme. Ils sont 140 à avoir reçu une formation de trois semaines, dispensée par des instructeurs du Bataillon d’intervention rapide (BIR), l’unité d’élite de l’armée de terre par ailleurs formée à la lutte antiterroriste. Formation dispensée d’abord au Centre d'instruction des sous-officiers à Koutaba, puis Centre d'instruction aux techniques de maintien de l'ordre d'Awaé.

Objectif : « inculquer et développer chez les jeunes sous-officiers de la gendarmerie nationale, des savoirs et des savoir-faire, dans les domaines des techniques commandos », a justifié le colonel Jules Syrille Lissom, Commandant des écoles et centres d’instruction de la gendarmerie nationale. C’était le 25 septembre à Awae, lors de la cérémonie de sortie de ce contingent.

« Le commandement a décidé d’adapter les formations aux besoins du terrain, pour d’une part, protéger les militaires et la gendarmerie engagés sur les différents fronts des opérations et d’autre part leur permettre de remplir les différentes missions qui leur sont assignées », a expliqué le colonel Lissom.

Une formation qui tombe à point nommé, alors que de nombreuses patrouilles militaires sont attaquées dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest par des groupuscules indépendantistes armés.

L.A.

Dernière modification le lundi, 27 septembre 2021 06:12

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.