Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Avec le décès d’Eitel Mpoudi Ngolle, le Cameroun perd un pionnier dans la lutte contre le VIH-sida

Avec le décès d’Eitel Mpoudi Ngolle, le Cameroun perd un pionnier dans la lutte contre le VIH-sida

Paru le lundi, 27 septembre 2021 13:48

Le colonel-médecin à la retraite Eitel Mpoudi Ngolle est décédé le 23 septembre 2021 à Yaoundé « des suites de maladie ». Avec sa disparition, le Cameroun perd un pionnier dans la lutte contre le VIH-sida. L’homme de 74 ans était notamment connu comme le codécouvreur de l’une des souches du VIH.

En 2016, il avait publié les résultats d’une étude sur des chimpanzés dans la région du Sud. Cette étude révélait que ces primates étaient porteurs d’un virus proche du VIH-sida, le VIH-1. Il s’agit de la souche du virus de l’immunodéficience humaine présent partout dans le monde.

Virologue, dermatologue et cosmétologue, Eitel Mpoudi Ngolle a passé l’essentiel de sa vie à caractériser les virus responsables des épidémies et des pandémies, à l’instar de celui responsable d’Ebola.

Il a été le coordonnateur adjoint Sud du Centre de recherche sur le VIH-sida et les hépatites virales (ANRS), a coordonné le Projet de prévention du sida au Cameroun (Precisa) et a travaillé comme directeur du Programme national de lutte contre le sida. Il a également dirigé le Centre de recherche en santé des armées (Cresar).

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.