Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Bertoua : les travaux de construction d’un marché financée à 480 millions par l’AFD plombés par un litige foncier

Bertoua : les travaux de construction d’un marché financée à 480 millions par l’AFD plombés par un litige foncier

Paru le lundi, 27 septembre 2021 18:00

Alors que la fin des travaux de construction du marché de Mokolo 2, à l’entrée de la ville de Bertoua, capitale régionale de l’Est, est annoncée pour début octobre 2021, l’Agence française de développement (AFD) découvre que le site abritant l’infrastructure est au cœur d’un litige lié à l’indemnisation du propriétaire.

Dans une correspondance adressée le 10 septembre au maire de la ville, le directeur national adjoint de l’AFD, Nicolas Willemen, parle de « non-conformité à nos procédures qui prévoient une sécurisation du foncier en amont du démarrage des travaux ». Il précise que dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, « l’AFD avait été saisie par monsieur Nyanding Ngba Joël d’une réclamation au sujet du non-respect de son droit de propriété sur le terrain qui abrite ce projet. »

La même correspondance, que SBBC a pu consulter, rappelle au maire de Bertoua, Jean Marie Dimbele, que « pour solutionner ce problème, vous aviez engagé des négociations avec le concerné, sanctionnées par un procès-verbal (PV) daté du 03 février 2021. Les résolutions de l’accord trouvé entre les deux parties devaient alors être définitivement actées lors du conseil de communauté qui s’est tenu le 25 juin 2021. »

Selon le PV de ce conclave dont SBBC a obtenu copie, la mairie avait pris l’engagement d’indemniser le propriétaire en lui cédant une parcelle d’un hectare au quartier Koumé-Bonis à l’entrée sud de Bertoua. L’attestation de donation a effectivement été signée le 11 mars 2021 par le maire. Reste à virer 25 millions de FCFA à Joël Nyanding Ngba représentant, selon l’accord, les frais d’acquisition de cette parcelle et les frais de justice engagés par le plaignant contre la famille qui lui avait vendu cet espace de plus d’un ha.

Mais la mairie de ville excipe des tensions de trésorerie pour renvoyer l’apurement de cette dépense à l’exercice budgétaire 2022 alors même que le Conseil de communauté a voté une délibération dans ce sens.

Le marché de Mokolo 2, d’un montant de 480 millions FCFA, s’inscrit dans le cadre des projets du programme « Contrat désendettement-développement-capitales régionales (C2D-CR) » qui bénéficient d’un financement global d’environ 25,247 milliards de FCFA. Ces projets sont exécutés à Bafoussam, à Garoua et à Bertoua.

D.M.                                                            

Dernière modification le lundi, 27 septembre 2021 18:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.