Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Après avoir défendu la tenue de la CAN au Cameroun, Claude Le Roy fait chevalier du mérite camerounais

Après avoir défendu la tenue de la CAN au Cameroun, Claude Le Roy fait chevalier du mérite camerounais

Paru le vendredi, 28 janvier 2022 05:57

L’ancien sélectionneur du Cameroun, Claude Le Roy (1985-1988 et en 1998), a été élevé ce jeudi 27 janvier à la dignité de chevalier du mérite, le deuxième ordre camerounais après celui de la valeur. Il a été décoré par le Directeur du cabinet civil de la présidence de la République (DCC), Samuel Mvondo Ayolo, qui l’a reçu au nom du chef de l’État.

Cet ordre récompense les Camerounais et les étrangers pour « les services signalés rendus » à l’État. Claude Le Roy a remporté la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1988 avec le Cameroun. Sous sa conduite, les Lions indomptables avaient atteint la finale de la CAN en 1986, battus par l’Égypte (0-0, t.a.b. 5-4). Le technicien français de 73 ans, présent au Cameroun dans le cadre de la 33e édition de la CAN, s’est emporté contre ceux qui voulaient faire barrage à la tenue de la compétition que le Cameroun organise du 9 janvier au 6 février. Il a notamment fustigé le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, qui a « tout fait pour que la CAN ne se fasse pas sur le continent africain », selon lui.

« Cette compétition bat en brèche complètement toutes les manœuvres de Gianni Infantino par rapport à ce qu’il a essayé en dernière minute pour que cette Coupe d’Afrique n’ait pas lieu », a-t-il déclaré à son arrivée au Cameroun, dans une vidéo virale sur les réseaux sociaux. Claude Le Roy se réjouit de la tenue de la compétition. Il a d’ailleurs félicité la Confédération africaine de football (CAF) et le Cameroun qui ont résisté face aux « pressions » pour organiser la CAN. « Je tenais absolument à venir au Cameroun. Je ne pouvais pas envisager une seconde cette Coupe d’Afrique pour laquelle je me suis tant battu à mon niveau contre ces soi-disant instances mondiales qui abîment la marche du football, pour que cette compétition ait lieu dans cet incroyable pays de football qu’est le Cameroun », a-t-il dit à sa descente d’avion.

Claude Le Roy a dirigé six sélections africaines et disputé neuf phases finales de la CAN. Il démissionne de son poste de sélectionneur du Togo en avril dernier, après avoir échoué à qualifier les Éperviers à la CAN 2021. Grande figure du football africain, il jouit d’une bonne réputation auprès des Camerounais et se dit reconnaissant envers le Cameroun. « Merci au Cameroun pour ce qu’il a fait pour moi. Sans le Cameroun, je n’aurai jamais eu le parcours que j’ai connu. Donc, je dois beaucoup à ce pays. Ce n’est pas du tout démagogique, ce n’est pas pour faire plaisir : c’est ce que je ressens », dit-il. Son livre « Le Sorcier blanc », paru en mars 2021, retrace son parcours, dont son passage à la tête des Lions indomptables.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.