Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Universités d’Ebolowa et Bertoua: l'ouverture d'une faculté de médecine et d'un institut de bois annoncée pour 2022

Universités d’Ebolowa et Bertoua: l'ouverture d'une faculté de médecine et d'un institut de bois annoncée pour 2022

Paru le vendredi, 28 janvier 2022 10:15

Le gouvernement a opté pour une mise en place progressive des universités d’État de Garoua, Ebolowa et Bertoua, nouvellement créées par le président Paul Biya. Jacques Fame Ndongo (photo), le ministre d’État chargé de l’Enseignement supérieur (Minesup), a décliné le chronogramme lors du conseil de cabinet du mois de janvier, qui s'est tenu cette semaine.

« Nous souhaiterions que la Faculté de médecine et de sciences biomédicales de l’université d’Ebolowa à Sangmelima démarre en octobre 2022. Il y a également l’Institut supérieur du bois, de l’eau, de l’environnement et de l’agriculture de l’université de Bertoua qui peut démarrer en octobre 2022 à Belabo », a indiqué Jacques Fame Ndongo à nos confrères de la CRTV.

À l’université de Garoua par contre, aucun établissement ne va démarrer ses activités la rentrée académique prochaine. Ce qui ne veut pas dire que cette université va rester en hibernation. La raison est que, toutes les annexes que les villes de Garoua, Ebolowa et Bertoua abritaient ont été rétrocédées à ces nouvelles universités. Et le Minesup rappelle que ces annexes fonctionnent. C’est le cas de l’ancienne Faculté de médecine et de sciences biomédicales de Garoua, une ancienne annexe de l’université de Ngaoundéré.

La question des finances ne se pose pas pour les annexes rétrocédées aux nouvelles universités puisque leurs activités ont été budgétisées cette année. Le problème se pose par contre pour les deux établissements censés ouvrir en octobre prochain à Sangmelima et à Belabo. Le Minesup propose une intervention du président de la République.

La dernière étape de cette mise en place est programmée pour la rentrée académique 2023-2024. À cette échéance, « tous les autres établissements créés par le chef de l’État vont fonctionner », promet Jacques Fame Ndongo.

Michel Ange Nga

Lire aussi:

L'ouverture des universités de Bertoua, Garoua et Ebolowa confrontée au déficit des enseignants (stopblablacam.com)

Dernière modification le vendredi, 28 janvier 2022 10:22

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.