Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Eséka : en trois jours, cinq ressortissants du Nord-Ouest enlevés puis libérés

Eséka : en trois jours, cinq ressortissants du Nord-Ouest enlevés puis libérés

Paru le lundi, 28 février 2022 09:55

Cinq personnes ont été enlevées puis libérées en trois jours à Eséka, une action sans précédent dans cette commune du département du Centre. « Dans la journée du 23 février 2022, cinq personnes (…) parmi lesquelles 3 de sexe féminin et 2 de sexe masculin ont été enlevées par des individus non identifiés dans le village Sombo, arrondissement de Dibang », indique la Gendarmerie nationale dans un communiqué sur sa page Facebook.

Selon la même source, les personnes enlevées sont « toutes des ressortissantes du Nord-Ouest », théâtre depuis 2017 d’un conflit sanglant entre l’armée et des groupes séparatistes qui a contraint de nombreux habitants à l’exode. Les victimes sont âgées de 18 et 40 ans. Les « présumés kidnappeurs exigeaient une rançon de 500 000 FCFA aux familles des victimes pour leur libération », précise la Gendarmerie nationale. 

Informé, le chef d’escadron commandant de la compagnie de gendarmerie d’Eséka a organisé une battue le 25 février 2022 dans la forêt de Ndoupe. Cette opération a permis la libération des otages aux environs de 19 h. Mais les ravisseurs avaient pris la fuite avant l’arrivée des pandores. Une enquête a été ouverte en vue de les retrouver, apprend-on. Certains individus profitent du contexte sécuritaire tendu dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour enlever et séquestrer des personnes, puis réclamer des rançons aux familles de leurs victimes. En mars 2021, la gendarmerie a démantelé un gang de kidnappeurs basés à l’Ouest et qui semaient la terreur dans la localité de Wum, dans le Nord-Ouest.

P.N.N

Lire aussi :

Bafoussam : la gendarmerie démantèle un gang de malfrats spécialisé dans le kidnapping dans la région du Nord-Ouest

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.