Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Vaccination : la faible couverture favorise la recrudescence de la rougeole dans le Sud

Vaccination : la faible couverture favorise la recrudescence de la rougeole dans le Sud

Paru le vendredi, 28 août 2020 04:24

Dans un entretien au quotidien gouvernemental Cameroon tribune du 26 août 2020, le coordonnateur du Programme élargi de vaccination pour la région du Sud, Jeudi Debnet, se dit préoccupé par la situation. « À la 32e semaine épidémiologique, nous enregistrons presque 100% de districts de santé qui ont déjà au moins investigué un cas de rougeole », note-t-il.

Il précise que depuis le début de l’année l’épidémie de rougeole sévit dans pas moins de cinq districts de la région, qui totalise 172 cas suspects, dont 27 confirmés au laboratoire.

Dr Jeudi Debnet explique ce retour en force de la rougeole par la faible couverture vaccinale, évaluée à seulement 20,5%. Cette contreperformance concerne davantage la seconde dose du vaccin, administrée aux enfants âgés entre 15 et 23 mois. En revanche, la couverture de la première dose, dédiée aux nouveau-nés de zéro à neuf mois, s’établit à 70%.

« Ayant pris conscience de la recrudescence de la maladie, nous avons également réajusté nos stratégies vaccinales, pour pouvoir atteindre le maximum d’enfants qui n’ont pas pu bénéficier de la vaccination dans ce contexte de Covid-19 », assure Dr Jeudi Debnet.

Il est question, poursuit-il, non seulement de multiplier les séances de vaccination dans les formations sanitaires, mais aussi de déployer les équipes pour administrer le vaccin aux enfants à domicile.

D.M.

Lire aussi : Comment la pandémie de Covid-19 favorise la progression de l’épidémie de rougeole

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.