Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
MMA : à 34 ans, le Camerounais Francis Ngannou devient le premier Africain champion du monde poids lourds de l’UFC

MMA : à 34 ans, le Camerounais Francis Ngannou devient le premier Africain champion du monde poids lourds de l’UFC

Paru le lundi, 29 mars 2021 10:22

Francis Ngannou est le nouveau champion du monde des poids lourds de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), la plus importante ligue mondiale d’arts martiaux mixtes (MMA). Il a battu, dimanche 28 mars à Las Vegas par K.-O. au deuxième round, l’Américain Stipe Miocic. Le Camerounais de 34 ans (16 victoires - 11 K.-O., 3 défaites) prend ainsi une belle revanche sur son adversaire, après le camouflet essuyé en janvier 2018 lors de leur premier affrontement. Il devient ainsi le premier Africain à décrocher ce titre mondial.

« Je trouve difficilement les mots. Je m’étais fait cette promesse de gagner. Accomplir cela, alors que personne ne pensait que je pouvais le faire est un sentiment si puissant. Donner tort à ceux qui doutaient de moi me donne une immense satisfaction », a déclaré celui qu’on surnomme « The Predator » (Le prédateur), peu après son exploit.

De son Batié (Ouest) natal où il vit le jour le 5 septembre 1986 jusqu’à son sacre à l’UFC, Francis Ngannou a dû batailler de longues années avant de devenir le champion qu’il est aujourd’hui. Des parents divorcés, balloté pendant des années d’une famille à une autre, il travaille dans des carrières de sable pendant les vacances pour payer ses études.

Adulte, il vit de petits jobs comme celui de moto-taximan. Rêvant d’un avenir meilleur, il arrive clandestinement en 2013 à Paris (France) où il vit pendant quelque temps dans la rue. Sans-papiers et sans un sou en poche, il se débrouille comme il peut pour rester debout. Mais ce fan de Mike Tyson n’a qu’un objectif en tête : devenir boxeur. Sa rencontre avec l’ex-combattant de MMA Fernand Lopez Owonyebe, aujourd’hui son mentor et son coach, va changer sa vie. C’est ce dernier qui l’a convaincu de s’essayer aux arts martiaux mixtes. Sa carrière peut alors démarrer.

Deux ans plus tard et après 6 combats (5 défaites et une victoire), Ngannou est repéré par l’UFC. Il a notamment fait parler de lui en décembre 2017 en mettant K.-O. le Néerlandais Alistair Overeem d’un « uppercut devenu légendaire », selon RFI. Ngannou détient le record du plus puissant coup de poing au monde, d’après Dana White, le patron de l’UFC.

« Du Cameroun à la France, c’est l’histoire d’un jeune qui n’a pas eu beaucoup de chance dans la vie, mais qui ne s’est pas résigné, qui s’est permis de rêver. (…) Je combats contre un sort qui m’était destiné, une situation à laquelle j’étais condamné », a confié, à l’AFP en 2018, Francis Ngannou qu’on a pu également voir à l’affiche du neuvième volet de la franchise américaine « Fast and Furious ».

P.N.N

Dernière modification le lundi, 29 mars 2021 10:25

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.