Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19: 15.000 tablettes aux élèves des classes d'examen pour assurer la continuité pédagogique

Covid-19: 15.000 tablettes aux élèves des classes d'examen pour assurer la continuité pédagogique

Paru le jeudi, 29 avril 2021 12:25

La ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Pauline Nalova Lyonga, vient de réceptionner à Yaoundé 15.000 tablettes offertes par des partenaires au développement, notamment le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). Ces outils didactiques seront distribués aux élèves des classes d’examens des établissements scolaires sélectionnés. Un appui essentiel pour leur permettre d’apprendre aussi bien en présentiel qu’à distance dans le contexte sanitaire actuel marqué par la pandémie du coronavirus (Covid-19).

La fermeture des écoles du fait des restrictions imposées par la Covid-19 a boosté le télé-enseignement au Cameroun. Pour assurer la continuité pédagogique, le gouvernement a innové avec un programme éducatif matinal pour les élèves diffusé à la télévision et à la radio publiques. Si le concept a séduit la communauté éducative, il a toutefois montré des limites notamment parce que nombre d’apprenants n’avaient pas le matériel informatique nécessaire pour suivre les cours à distance.

«Cette année 2020, marquée par la crise sanitaire, a mis à mal le système éducatif. Pour s’en relever et maintenir l’apprentissage des élèves, les Technologies de l’information et de la communication (TIC) se sont révélées être une alternative adéquate. Afin de ne laisser personne pour compte, l’accès à l’équipement et à la connectivité est indispensable», affirme l’Unesco. Depuis le début de la pandémie, cette agence onusienne accompagne les ministères en charge du secteur de l’éducation et de la formation (Minedub, Minesec, Minesup, Minefop) dans le cadre de la «Coalition mondiale pour l’éducation».

L’initiative lancée en mars 2020 vise à apporter une aide aux Etats pour faire face aux défis de la Covid-19 qui a empêché de nombreux apprenants dans le monde d’être scolarisés, à assurer aujourd’hui la continuité de l’éducation et une réflexion sur les futurs de l’éducation. Pour la Minesec, «l’éducation à distance doit entrer dans les mœurs en cette ère de coronavirus».

D’après les chiffres contenus dans le « Projet de riposte d’urgence contre la Covid-19 dans l’enseignement de base au Cameroun », élaboré en mai 2020 en partenariat avec l’Unesco, « les projections effectuées pour l’année scolaire 2019 /2020 indiquent qu’il y a au total environ 1,2 million d’élèves qui seront concernés par les examens nationaux de fin d’année parmi lesquels 42% résident en zone rurale et 47% sont des filles ».

P.N.N.

Lire aussi:

Education : le Cameroun veut développer des hubs numériques pour améliorer l’accès à l’enseignement en ligne

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le maïs est la 3e denrée alimentaire produite au Cameroun, après le manioc et la banane plantain

InfographieAgro cameroun mais 2020

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.