Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Travail décent : des demandes de révision pour 9 conventions collectives

Travail décent : des demandes de révision pour 9 conventions collectives

Paru le vendredi, 29 juillet 2022 11:30

Dans l’exposé qu’il a présenté cette semaine pendant le conseil de cabinet du mois de juillet 2022, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale est revenu sur le processus de mise à jour des conventions collectives que son ministère pilote. Grégoire Owona (photo) a fait savoir que 9 conventions collectives de travail ont récemment fait l’objet d’une demande de révision.

« L’administration du Travail remplira sa mission dans cette démarche en exhortant les parties prenantes à privilégier le dialogue social dans le souci de parvenir de manière concertée à des améliorations dans le monde professionnel », a promis le ministre.

Les branches d’activités concernées par ces demandes de révision sont connues. Il s’agit des télécommunications, de l’agriculture, des entreprises de production des produits pharmaceutiques, des assurances, de la microfinance, des industries de transformation, des hydrocarbures. Et des entreprises Orange Cameroun et Campost.

Pour l’instant, Grégoire Owona assure que les travaux de révision des conventions collectives des télécommunications et de l’agriculture sont en cours d’élaboration. Les négociations se poursuivent entre les employés et les employeurs sous l’encadrement du ministère du Travail et de la Sécurité sociale. Par contre, la négociation de la convention d’entreprise de la Campost est déjà achevée. Pour ce qui est des autres demandes de révision, les diligences ont été engagées en vue du démarrage effectif des négociations.

« Nous sommes véritablement dans la décennie du foisonnement de la négociation des conventions collectives et accords d’établissement avec une dynamique constructive qui est en œuvre pour faciliter ce processus dans l’optique de promouvoir le travail décent au sein du monde professionnel dans notre pays », a fait savoir Grégoire Owona à ses collègues du gouvernement.

La convention collective de travail, qui peut être nationale ou d’entreprise, est un accord ayant pour objet de régler les rapports professionnels entre les employeurs et les travailleurs, soit d’une entreprise ou d’un groupe d’entreprises, soit d’une ou plusieurs branches d’activités. Cet accord est conclu entre, d’un côté, les représentants d’un ou plusieurs syndicats de travailleurs et de l’autre, les représentants d’une ou plusieurs organisations syndicales d’employeurs.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Grève des enseignants : Grégoire Owona réhabilite les syndicats comme « seuls » interlocuteurs au dialogue

Pour améliorer les conditions de travail, Grégoire Owona engage la réforme de la législation

Dernière modification le vendredi, 29 juillet 2022 11:35

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.