Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Rentrée scolaire : le Cameroun dépense 7,5 milliards de FCFA pour distribuer des livres aux élèves

Rentrée scolaire : le Cameroun dépense 7,5 milliards de FCFA pour distribuer des livres aux élèves

Paru le mardi, 29 septembre 2020 09:35

Le gouvernement va distribuer des livres scolaires aux élevés des établissements scolaires primaires publics du Cameroun. Pour cette opération, qui concerne 13 000 écoles, le ministère de l’Éducation de base (Minedub) dispose d’un stock de près 4 millions de livres pour un coût estimatif de 7,5 milliards FCFA.

Lors d’un point de presse donné ce 28 septembre à Yaoundé, le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa (photo) a précisé que pour la rentrée scolaire 2020/2021, les ouvrages seront distribués du 30 septembre au 30 octobre 2020. Le projet va couvrir les dix régions du pays et bénéficie du soutien de la Banque mondiale, à travers le programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun.

Cette mesure gouvernementale concerne les classes de Sil et Cours préparatoire (CP) du sous-système francophone. Ces derniers recevront un livre de français, d’anglais et de mathématiques. Dans le sous-système anglophone, les classes de Class One et Class Two auront droit aux one english text book, one french text book et one mathematics text book.

Dans régions classées zones d’éducation prioritaires (Zep) à savoir l’Adamaoua, l’Est, l’Extrême-Nord et le Nord, le Minedub distribuera, sur ses ressources internes, deux autres manuels complémentaires (science et technologie et informatique) pour les mêmes classes.

Pour éviter que ces ouvrages soient frauduleusement injectés dans des circuits commerciaux, les livres de ce programme porteront l’estampille : « ce manuel est la propriété de l’État du Cameroun-Vente interdite », pour la section francophone et « This text book is the Cameroon Government property: not for sale », pour la section anglophone.

Au Cameroun, l’accès aux manuels scolaires reste un défi notamment pour les familles pauvres. Cette situation affecte les performances scolaires des apprenants. Selon les statistiques officielles, le ratio moyen de possession du manuel scolaire au pays est d’un livre pour 12 élèves (1/12). À travers ce programme de distribution gratuite des livres, le gouvernement espère rapporter le ratio d’un livre pour deux élèves (1/2).

Baudouin Enama

Dernière modification le mardi, 29 septembre 2020 09:37

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.