Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Santé publique : une mission de haut niveau de Gavi au Cameroun

Santé publique : une mission de haut niveau de Gavi au Cameroun

Paru le mercredi, 29 novembre 2023 04:43

Une mission de haut niveau de Gavi, l’Alliance du vaccin, conduite par son président du conseil d’administration, José Manuel Barroso (photo), séjournera du 30 novembre au 1er décembre au Cameroun pour faire une évaluation des progrès réalisés par le pays dans le cadre de la mise en œuvre des activités pour le renforcement de la vaccination de routine et réitérer le soutien de l’organisation au gouvernement camerounais pour l’atteinte de ses objectifs en matière de vaccination et de santé.

La mission se concentrera notamment sur l’introduction du premier vaccin antipaludique dans le pays, ainsi que le vaccin contre les infections à papillomavirus humain (HPV) qui sont responsables du cancer de col de l’utérus, l’une des principales causes de décès chez les femmes au Cameroun. L’agenda de cette visite prévoit des échanges avec le gouvernement, le secteur privé et la communauté des donateurs, a appris SBBC auprès de l’organisation. Le Cameroun a soumis une demande d’aide à Gavi pour le déploiement du vaccin RTS,S recommandé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La recommandation est fondée sur les résultats d’un programme pilote réalisé au Ghana, au Kenya et au Malawi qui a permis d’immuniser plus de 1,7 million d’enfants depuis 2019, indique l’OMS.

Ce vaccin sera administré dès 2024, selon un schéma à quatre doses qui débute à l’âge de 6 mois, aux enfants de 6 à 24 mois dans 42 districts de santé ciblés sur la base du fardeau du paludisme, selon le ministère de la Santé publique (Minsanté). Le 21 novembre dernier, le pays a reçu sa première cargaison de 331 000 doses livrée par Gavi, ce qui marque le début des livraisons vers les pays qui n’avaient pas participé au programme pilote de vaccination contre le paludisme. Gavi a également soutenu l’introduction du vaccin contre le HPV dans le Programme élargi de vaccination (PEV). Depuis cette année, ce vaccin est passé de deux doses à une dose et a été étendu aux garçons, alors que seules les filles étaient ciblées depuis son introduction dans le PEV de routine en octobre 2020.

En rappel, Gavi est un partenariat public-privé qui aide à vacciner plus de la moitié des enfants de la planète contre certaines des maladies les plus meurtrières. Depuis sa création en 2000, elle revendique avoir aidé à vacciner plus d’un milliard d’enfants et à prévenir à terme plus de 17,3 millions de décès, ce qui a permis de réduire de moitié la mortalité infantile dans 78 pays à faible revenu. Gavi joue également un rôle essentiel dans l’amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et la riposte aux épidémies et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre la maladie à virus Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi:

Paludisme : le Cameroun réceptionne ses premières doses de vaccin

Dernière modification le mercredi, 29 novembre 2023 04:46

● E-Arnaques


● Fact Cheking