Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun choisi pour abriter le lancement l’Alliance média pour la lutte contre le cancer en Afrique en mars 2024

Le Cameroun choisi pour abriter le lancement l’Alliance média pour la lutte contre le cancer en Afrique en mars 2024

Paru le mardi, 30 janvier 2024 06:37

L’Union africaine de radiodiffusion (UAR) lancera au Cameroun, en mars prochain, une « initiative spéciale » baptisée l’Alliance média pour la lutte contre le cancer en Afrique. L’annonce a été faite ce lundi 19 janvier à Yaoundé par Grégoire Ndjaka, le directeur général de l'UAR. C’était au cours de l’audience que lui a accordée le secrétaire général du ministère de la Santé publique (Minsanté), Pr Louis Richard Njock, au nom du patron de ce département ministériel, Manaouda Malachie.

Grégoire Ndjaka (photo) a précisé que ce lancement se fera en marge du sommet sur l’intelligence artificielle (IA) et les médias que l'UAR organisera du 4 au 6 mars 2024 dans le pays. Cette organisation professionnelle africaine compte en effet profiter de ce sommet pour promouvoir la prévention et le dépistage du cancer au Cameroun.

A cet effet, apprend-on, un stand du Minsanté sera ouvert sur le site de l’événement. Selon la cellule de communication du Minsanté les deux parties prévoient par ailleurs de signer un mémorandum d’entente qui devrait notamment permettre de renforcer les capacités des journalistes sur les enjeux de la lutte contre le cancer au Cameroun, les médias étant un puisant canal de communication, de sensibilisation et d’éducation.

Au Cameroun, les cancers du sein et du col de l’utérus sont les plus fréquents et les plus mortels. Le premier est à l’origine du décès de 2 108 femmes alors que c'est le cancer qui se soigne le mieux s'il est diagnostiqué à temps, et le second a tué 1 787 femmes, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) datant de 2020. Le gouvernement s’est lancé le défi de réduire d’au moins 10 %, la morbidité et la mortalité dues à cette maladie d’ici 2024, selon l’objectif décliné dans son Plan stratégique national de prévention et de lutte contre le cancer.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.