Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La CSTC, l’Anosilp et le collectif des organisations des consommateurs annoncent « une grève générale »

La CSTC, l’Anosilp et le collectif des organisations des consommateurs annoncent « une grève générale »

Paru le mercredi, 30 mars 2022 08:23

Un collectif dirigé par Yimga Moussa, le président de l’Association nationale des opérateurs du secteur informel pour la lutte contre la pauvreté au Cameroun (Anosilp), annonce « une grève générale et des manifestations pacifiques illimitées » à partir du 7 avril prochain.

Le collectif présente une kyrielle de revendications énumérées par Yimga Moussa : recasement des commerces cassés dans certaines villes du pays, absence de financements des projets, coupures incessantes de l’eau et de l’électricité… Mais il est surtout question de la vie chère, un des chevaux de bataille de l’Anosilp.

« Les problèmes et les revendications que nous avons clairement énumérés ne semblent pas être une priorité pour certains responsables de la République », regrettent les membres de ce collectif dans une lettre adressée au président Paul Biya ce 29 mars.

Simon Kaldjob, le président et porte-parole du Collectif des organisations des consommateurs du Cameroun, qui a rejoint ce collectif, a lui aussi signé la lettre adressée au chef de l’État. Tout comme Célestin Bama, le secrétaire à l'organisation de la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (CSTC).

« L’idée de ce collectif est de rassembler les syndicats, les associations de la société civile et du secteur informel pour mener le combat. On a besoin d’être ensemble pour parler haut de nos problèmes au lieu d’aller en rangs dispersés », fait savoir Yimga Moussa.

Sur le déroulé de cette grève, il faudra encore attendre. Les membres du collectif peaufinent encore leur stratégie.

Michel Ange Nga

Lire aussi:

Grève des enseignants : le duel Nalova ≠ Le ébranle la solidarité gouvernementale

Hôpitaux publics : le gouvernement tente de désamorcer la grève du personnel de santé

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.