Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Choléra: un foyer notifié à la prison centrale de Douala, avec déjà 5 décès

Choléra: un foyer notifié à la prison centrale de Douala, avec déjà 5 décès

Paru le mercredi, 30 mars 2022 15:44

La prison de Douala n’est pas épargnée par l’épidémie de choléra qui touche la région du Littoral. Cinq détenus sur les 37 infectés ont succombé à la maladie, selon les chiffres dévoilés ce mercredi par le ministère de la Santé publique (Minsanté). « L’hôpital Laquintinie compte 18 patients à la date du 30 mars, avec 95 % de détenus internés qui, pour certains, ont tenté de prendre la poudre d’escampette, heureusement sans succès », indique la cellule de communication du Minsanté.

Une équipe de vaccination est d’ores et déjà déployée à la prison de New-Bell, selon la même source. Le premier cas de choléra dans le Littoral a été déclaré le 26 novembre 2021 dans l’aire de santé de Mambanda, un quartier populaire situé dans le 4e arrondissement de Douala. Depuis lors, 640 cas suspects ont été notifiés, pour 27 décès. Ici comme dans les autres régions touchées par l’épidémie, le difficile accès à l’eau potable est pointé du doigt comme l’un des principaux facteurs de contamination.

En mission d’évaluation de la riposte dans la région, le Minsanté Manaouda Malachie et son collègue de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, ont recommandé que des prélèvements soient faits dans les points d’eau à l’effet de prendre des mesures de potabilisation de ce précieux liquide aux différents sites de production et de ravitaillement au bénéfice des populations.

Alors que les cas et les morts continuent d’augmenter, Manaouda Malachie assure que le plan de riposte mis en place est « suffisamment robuste pour venir à bout » de cette épidémie. Le patron de la Santé publique a remis 5 millions de FCFA à la région pour appuyer la réponse, tandis que le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Phanuel Habimana, a promis 30 millions FCFA pour soutenir la lutte contre le choléra dans le Littoral, apprend-on.

P.N.N

Lire aussi:

Épidémie du choléra : une mission interministérielle évalue la situation dans la région du Sud-Ouest

Sud-Ouest: Camwater rassure sur la qualité de l’eau distribuée, alors que les cas de choléra se multiplient

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.