Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le nombre d’accidents de travail chute de 1248 à 337 en trois ans

Le nombre d’accidents de travail chute de 1248 à 337 en trois ans

Paru le jeudi, 30 avril 2020 16:04

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss), Grégoire Owona (photo), révèle dans une interview dans le quotidien gouvernemental Cameroon tribune, édition du 30 avril 2020, que le nombre d’accidents de travail est passé de 1248 en 2017 à 337 en 2019 pour 77 morts. « Ce qui montre qu’il y a une bonne prévention et une amélioration des conditions de santé et de sécurité en entreprises », se réjouit le Mintss.

Pourtant, note Grégoire Owona, une évaluation des Comités d’hygiène et de sécurité au travail (CHS) effectué au cours de cette période dans 198 entreprises disséminées dans six régions met en lumière des résultats moins reluisants. À ce jour, « 14,4 % d’entreprises n’ont toujours pas créé de CHS, 20,45% de CHS créés ne fonctionnent pas, 34,84 de CHS fonctionnent anormalement et seulement 30,3 % fonctionnent normalement », souligne le Mintss.

D’après lui plusieurs raisons justifient cette situation : la plupart des 1500 CHS existants au Cameroun ont été créés juste pour se mettre à l’abri des « ennuis » de l’administration, les membres des CHS n’ont généralement pas reçu une formation initiale et quand c’est le cas celle-ci n’est pas toujours appropriée.

Grégoire Owona explique que le CHS est un organe consultatif créé en entreprise ou au sein d’une administration pour veiller sur la santé et la sécurité au travail. Justement, au Cameroun, la 134e édition de la Fête internationale du travail, qui se célèbre ce 1er mai 2020, est placée sous le thème « Le Comité d’hygiène et de sécurité au travail : institution de paix sociale, de prévention, de productivité et de développement durable ».

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.