Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Paludisme : le Cameroun provisionne 155 millions FCFA pour l’achat du vaccin antipaludique qui sera déployé en 2024

Paludisme : le Cameroun provisionne 155 millions FCFA pour l’achat du vaccin antipaludique qui sera déployé en 2024

Paru le jeudi, 30 novembre 2023 02:57

Le gouvernement a provisionné 155,4 millions de FCFA pour l’achat des 1 295 600 doses de vaccin contre le paludisme que le Cameroun doit recevoir via ses partenaires d’ici fin décembre 2023. L’information est contenue dans un communiqué du ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, rendu public ce mercredi 29 novembre. « La dose est normalement facturée à 9,7 dollars, mais au regard de l’acceptation au mois d’août 2023 de notre demande de soutien introduite auprès de l’Alliance Gavi pour la vaccination, le Cameroun contribue, pour cette première année, à hauteur de 0,2 dollar », indique le Minsanté.

Le reste de la facture est supportée par Gavi à hauteur de 3,6 milliards de FCFA, dit-il. Le 21 novembre dernier, le Cameroun a reçu sa première livraison de 331 200 doses du vaccin antipaludique RTS,S (de son nom commercial Mosquirix) fabriqué par le géant pharmaceutique britannique GSK. Ces doses ont coûté exactement 39 744 000 FCFA au Cameroun, indique Manaouda Malachie, qui précise que ce vaccin servira comme « outil additionnel de contrôle » du paludisme. Il rassure par ailleurs sur l’efficacité et l’innocuité de ce vaccin qui sera administré aux enfants de 6 à 24 mois dès 2024, alors que certains dénoncent sa « dangerosité ».

En rappel, le conseil d’administration de Gavi a approuvé, le 2 décembre 2021, la mise en place d’un programme de vaccination contre le paludisme dans les pays d’Afrique où la maladie est endémique. Cette décision fait suite à la recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’administrer le vaccin RTS,S aux enfants vivant dans les zones à transmission modérée à élevée, afin d’enrayer les infections à Plasmodium falciparum, parasite responsable des formes de paludisme les plus meurtrières. Le Cameroun, qui fait partie des onze pays les plus affectés par le paludisme dans le monde, est le premier Etat africain à recevoir ce vaccin après la phase pilote qui s’est déroulée au Ghana, au Kenya et au Malawi.

P.N.N

Lire aussi:

Paludisme : le Cameroun réceptionne ses premières doses de vaccin

Paludisme : le Cameroun attend 1,6 millions de doses de vaccin à administrer dès 2024

● E-Arnaques


● Fact Cheking