Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Eau potable : la distribution perturbée à Douala en cette fin d’année

Eau potable : la distribution perturbée à Douala en cette fin d’année

Paru le jeudi, 30 décembre 2021 10:38

La distribution de l’eau potable est perturbée depuis mardi 28 décembre 2021 à Douala. Une situation qui devrait se prolonger jusqu’au 31 décembre prochain, indique la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) dans un communiqué publié ce lundi. À l’origine de ces perturbations, l’entreprise chargée de la production, du transport et de la distribution de l’eau potable invoque « des travaux d’entretien des ouvrages de la station de production de Yato », construite sur les rives du fleuve Moungo.

Par conséquent, Camwater annonce que plusieurs quartiers de Douala « connaitront des baisses de pression, voire des manques d’eau » sur la période susmentionnée. Une vingtaine de quartiers sont ainsi concernés par ces perturbations, à l’instar de Bonamoussadi, Bonabéri, Deïdo, Akwa, Bonanjo, Bali, Bépanda ou encore la zone industrielle de Bassa. «La desserte sera rétablie progressivement dès la fin de ces travaux. Dans l’intervalle, les camions-citernes procéderont à la distribution de l’eau potable dans les quartiers les plus affectés », déclare Camwater.

En août et avril déjà, plusieurs quartiers de la métropole avaient été sevrés du précieux liquide à la suite d'une coupure programmée du courant à la station d’eau potable de Yato. Mais dans certains quartiers, les robinets sont à sec depuis longtemps, ce qui oblige les populations à opter pour des systèmes d’approvisionnement parallèles (puits, source, forage, etc.). Même Yaoundé n’est pas épargnée, puisque des pans entiers de la capitale ne sont plus desservis en eau potable, tandis que d’autres sont soumis au rationnement.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes