Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le ministre des Transports a levé la suspension de la compagnie Avenir Voyages

Le ministre des Transports a levé la suspension de la compagnie Avenir Voyages

Paru le mercredi, 31 mars 2021 10:38

Le ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, a annoncé la levée de la suspension de la compagnie de transport interurbain de personnes Avenir Voyages. L’information est contenue dans une correspondance adressée au promoteur de cette compagnie le 30 mars, et que SBBC a consultée. « Monsieur le promoteur, j’ai l’honneur de vous notifier, ci-joint, la décision portant levée de suspension de l’exploitation des services de transport de personnes de votre société », écrit le ministre.

Avenir Voyages avait écopé d’un mois de suspension après avoir été impliquée dans un nouvel accident dans la nuit du 21 au 22 février dans la région de l’Ouest. Au moins cinq personnes avaient péri et une trentaine d’autres blessées. Cette décision est intervenue au moment où la compagnie sortait de deux mois de suspension, suite au grave accident de la circulation survenu le 27 décembre sur l’axe Yaoundé-Bafia au lieu-dit « pont de Nomale », dans l’arrondissement de Ndikiniméki (Centre).

Cet accident a coûté la vie à une quarantaine de personnes, selon le bilan officiel. L’audit sur la situation technico-administrative de la société instruit par le ministre des Transports à la suite de ce drame avait mis en évidence des « manquements graves » imputables à cette structure. Des « mesures correctives » avaient été prescrites à ladite compagnie. Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe affirmait alors que la mise en œuvre desdites mesures constitue « le préalable à la levée définitive de la suspension ».

P.N.N

Lire aussi:

En sursis depuis le drame de Ndikiniméki, Avenir Voyages impliqué dans un nouvel accident mortel de la circulation

Accident de Ndikiniméki : la compagnie Avenir Voyages suspendue pour un mois

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.