Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Université de Yaoundé II : vers une plus grande promotion de la recherche

Université de Yaoundé II : vers une plus grande promotion de la recherche

Paru le lundi, 31 mai 2021 14:58

Le recteur de l’université de Yaoundé II-Soa, Pr Adolphe Minkoa She (photo), a inauguré la chaire recherche « santé et globalisation, normes, politiques, marché » et installé son titulaire, Pr Germain Ntono Tsimi, le 28 mai 2021.

« La chaire “santé et globalisation” n’est pas une chaire formation, mais plutôt une chaire recherche thématique. En ce sens, elle se veut un outil de promotion d’une discipline ou d’un savoir émergent en même temps qu’une sorte d’interface entre le milieu universitaire et le monde socio-économique. Sa fonction est dont de favoriser la transmission des connaissances et la promotion de la recherche », explique Pr Adolphe Minkoa She.

Le recteur précise que cette chaire couvre le champ du droit, de la science politique, de la gestion, des relations internationales, des sciences de la communication, etc. Les principaux destinataires de ses activités seront les étudiants en cycle de recherche, les jeunes chercheurs, les jeunes docteurs, et surtout les milieux professionnels et les pouvoirs publics.

« La chaire recherche marque une étape importante dans l’atteinte des objectifs du recteur de faire de l’université de Yaoundé II un technopôle des sciences sociales en Afrique », apprend-on.

C’est dans cette optique que cette université d’État s’est dotée d’un plan stratégique de développement 2021-2025 présenté en décembre 2020. Sa mise en place va nécessiter un investissement de 154 milliards FCFA. Mais on ignore pour l’instant comme cet argent sera mobilisé.

D’après la direction des infrastructures et de la planification du développement, le projet intègre la construction d’un campus social, incluant une résidence universitaire de 20 000 lits, deux hôtels trois étoiles avec un centre de conférences, deux restaurants universitaires. On y retrouvera aussi une bibliothèque de 3000 places, un décanat, une salle de thèse, un centre de recherche, une salle des travaux dirigés pour les étudiants, etc. En juin 2020, un projet similaire a fait l’objet d’un Mémorandum d’entente (MoU) entre l’université de Yaoundé II et la firme américaine Elite Trends Group (ETG). Depuis lors, on a plus entendu parler du projet.

D.M.

Lire aussi:

Université de Soa : un plan de 154 milliards FCFA pour créer un technopôle en sciences sociales

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes