Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : un leader séparatiste annonce un « Lockdown » en boycott à la rentrée scolaire

Crise anglophone : un leader séparatiste annonce un « Lockdown » en boycott à la rentrée scolaire

Paru le jeudi, 31 août 2023 14:50

Lucas Cho Ayaba, un des leaders séparatistes vivant à l’étranger et se présentant comme le président de « L’Ambazonia Governing Council », a annoncé ce jour une opération « Lockdown », ou « verrouillage » des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ces régions sont en proie à un conflit séparatiste depuis 2017. Ce leader séparatiste, dont Yaoundé n’a eu de cesse de réclamer le rapatriement, déclare que l’opération sera en vigueur du 4 au 18 septembre, en « rejet à l’éducation coloniale ». Une référence au système éducatif en cours dans toutes les régions du pays. Le but de l’opération est en effet d’empêcher la tenue de la rentrée scolaire, et par extension, de perturber l’année scolaire dans les régions anglophones.

De manière concrète, Cho Ayaba demande aux populations de ces régions de faire des stocks de provisions, car les échanges avec le Biafra, au Nigeria, seront suspendus et interdits avec le reste du Cameroun.

Depuis 7 ans, les séparatistes tentent de perturber le déroulement des classes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en attaquant les établissements scolaires ou en kidnappant enseignants et élèves.

En février 2022, l’ONU estimait dans un rapport que les attaques répétées contre les écoles dans les régions anglophones privent plus de 700 000 élèves et étudiants de leur droit à l’éducation. Et dans un appel commun le 14 février 2022, plusieurs chancelleries occidentales demandaient de « faire en sorte que ceux qui refusent l’accès aux lieux d’apprentissage soient tenus responsables ».

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.