Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Saviez-vous que la langue ETON ne connait pas la lettre F ?

Saviez-vous que la langue ETON ne connait pas la lettre F ?

La réponse est :
Paru le mercredi, 22 novembre 2017 08:22

Il se dit que ce son de l’alphabet français est inexistant dans cette langue du peuple originaire du département de la Lékié. Vrai ?

Si vous vous appelez FOUDA, ne vous énervez pas qu’un Eton vous appelle POUDA. C’est peut-être pour rire, mais en fait, la langue Eton ne connait pas le son « F». L’alphabet de ce parler du vaste groupe linguistique « Beti be nanga », comprend d’ailleurs un alphabet différent de celui de la langue française. Hubert Fernand Nkoumou, chercheur en linguistique, spécialisé en langues africaines et coordonnateur du Comité de Langue Eton (COLETON) est plus explicite sur le sujet. Il révèle que l'alphabet Eton (ou iton) peut être divisé en trois groupes de signes graphiques.

-Groupe I : comprenant des  symboles qui sont familiers parce que existant dans l’alphabet français et l’alphabet Eton et se prononçant de la même façon dans les deux langues. Ce sont : a b d g i k l m n o p s t v y z (16). En notant que le symbole g en Eton, quelque soit la voyelle qui le suit, se prononce comme g dans « gant » par exemple.

-Groupe II : Ce groupe est composé de symboles qui sont les mêmes dans les deux langues mais se prononcent différemment en Eton : Ce sont e, i ,u ,w.

-Groupe III : Composé de symboles nouveaux qui n’existent qu’en Eton et pas en français, ce groupe peut encore être divisé en deux sous-groupes :
A- Les symboles simples : á, é, ó, ñ

B- Les symboles composés : c j gb kp mb mgb nd nj  ng ngw ny.

Langue non écrite

Le Comité de Langue Eton-COLETON- s’attèle actuellement à codifier cette langue, qui contrairement à ses sœurs bantoues, le Bulu et l’Ewondo, n’est pas une langue écrite. Les langues Bulu et Ewondo ont en effet profité de l’arrivée des premiers missionnaires au Cameroun pour être codifiées, écrites et enseignées essentiellement à travers la Bible. Hubert Fernand Nkoumou voudrait permettre au million de locuteurs de la langue Eton, de pouvoir l’écrire et la lire. D’où un projet d’alphabétisation avec l’Abécédaire, l’alphabétisation avec l’orthographe, ensuite l’alphabétisation avec la grammaire.

 4430 carte

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le mercredi, 22 novembre 2017 08:28

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants