Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il parait qu’au Cameroun lorsque l’on sert du vin de palme, il faut le goûter avant

Il parait qu’au Cameroun lorsque l’on sert du vin de palme, il faut le goûter avant

La réponse est :
Paru le lundi, 16 octobre 2017 16:10

Il se dit que le tchaber endosse obligatoirement le rôle de goûteur pour des raisons de sécurité

Pour les saigneurs de palmiers à huile, les revendeurs et les buveurs de vin de palme, ce geste n'est pas anodin. Avant de servir le premier verre de vin de palme, encore appelé localement matango, ou un verre à un nouvel arrivant, celui qui tient la bouteille et qui sert (encore appelé le tchaber), avant de verser le contenu de sa bouteille dans les verres de son entourage, se doit d’en boire au moins une gorgée, sinon un verre ou deux.

« Personnellement, je bois avant de servir pour enlever le doute dans l’esprit des gens. Certaines personnes ont peur d’être empoisonnées… parce qu’il arrive parfois que ceux avec qui vous avez bu, soient empoisonnés par la suite, si vous n’avez pas bu le vin avant de les servir vous serez le premier suspect », nous confie "Bébéto" un saigneur de palmiers à huile professionnel. 

Pour Guillaume, un saigneur occasionnel et  revendeur, « il s’agit également d’attester de la bonne qualité et du bon goût de la boisson de façon à en encourager l’achat. Si le vin est de mauvaise qualité les clients peuvent attraper une intoxication alimentaire. C’est ainsi que l’on perd de la clientèle ».

« Moi je ne bois jamais si celui qui sert n’a pas bu avant et je recommande à mes pairs d’en faire autant », nous précise Suzanne Moutassi, une férue de matango.

Le matango est une boisson alcoolisée (de 1° à 12°) de coloration blanche qui provient de l’extraction et de la fermentation de la sève du palmier à huile. 

Dernière modification le lundi, 16 octobre 2017 16:14

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants