Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Certains disent que Boko Haram a empoisonné 80 000 vaches du Nord avec le virus Cow Pox

Certains disent que Boko Haram a empoisonné 80 000 vaches du Nord avec le virus Cow Pox

La réponse est :
Paru le mercredi, 01 novembre 2017 12:39

Il se dit que la viande en provenance du Nigéria ne doit être consommée sous aucun prétexte. 

Depuis peu, ce message de mise en garde est relayé via Whatsapp. Boko Haram, la secte islamiste qui sévit au Nord Cameroun et dans quelques pays voisins aurait empoisonné 80 000 vaches avec le virus « Cow Pox ».  A ses modes d’actions classiques, à savoir : les attentats, les attaques meurtrières, les destructions de biens et les enlèvements, la secte Boko Haram aurait rajouté le bioterrorisme dans le but de provoquer une maladie. Ce message est un hoax.

Il n’est basé sur aucune communication d’autorités compétentes et ne porte aucune signature officielle ; pourtant, pour que le bétail transite d’un autre pays vers le Cameroun ou d’une ville du Cameroun à une autre, la loi, notamment le Décret n°76/420 du 14 septembre 1976 (portant réglementation de l’élevage, de la circulation et de l’exploitation du bétail),  prévoit certaines dispositions comme : emprunter les pistes à bétail, être accompagnés de bergers munis de certificat (passeport pour bétail établi par un chef de secteur) et de laissez-passer sanitaires prévus aux articles 9, 10, 11, 12 et 13 du même décret. Ou encore d’obtenir un visa sur les laissez-passer sanitaires aux différents postes vétérinaires traversés (de départ, des localités traversées et de destination). Il serait donc difficile de croire qu’un nombre aussi important de bovins infectés puisse transiter dans les grandes villes et être inséré dans le marché de la consommation à l'insu des autorités compétentes.

Un autre élément à prendre en compte est la confusion qui existe dans l’origine et le type de bovins. Le rédacteur du message parle « d’empoisonnement de vaches du Nord »,  puis met en garde contre de la viande de vache importée du Nigéria.  Il faudrait se décider... Ces vaches sont du Nord? ou proviennent-elles du Nigéria? Toujours est-il que, selon une étude (Leteneur) commandée en 2008, par le Ministère de l'élevage, des pêches et des industries animales, 16 espèces différentes de bovins sont exploitées au Cameroun dont 12 sont de type zébu et 4 de type taurin.

Enfin, en ce qui concerne le virus Cow Pox, Morand A., Delaigue S. , Morand JJ., (Médecine et Santé Tropicales, Vol. 27, N81 janvier-février-mars 2017) le décrivent comme une « variole » de la vache qui se manifeste par la formation de pustules sur leurs pis. L’homme est le plus souvent infecté par l’intermédiaire des chats et des rats ou encore en entrant en contact manuel avec les pis infectés. En cas d’infection chez l’homme, les régions généralement atteintes sont les mains, le cou ou le visage. La personne infectée peut manifester des signes généraux de fièvre, céphalées, myalgies, asthénie la première semaine. Des lésions secondaires peuvent également apparaitre. La cicatrisation se fait en une ou plusieurs semaines, en laissant cependant des séquelles. Des formes cutanées extensives et des complications respiratoires ou oculaires, parfois fatales, sont décrites chez les personnes immuno déprimées ou atopiques, mais restent exceptionnelles.

Dernière modification le mercredi, 01 novembre 2017 13:03

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants