Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il se dit que les tickets du concert avorté des Kassav ne seront pas remboursés

Il se dit que les tickets du concert avorté des Kassav ne seront pas remboursés

La réponse est :
Paru le jeudi, 04 mai 2017 08:00

Ceux qui ont acheté les billets pour voir chanter ce groupe mythique, sont persuadés de ne plus récupérer leur argent. A raison ?

La question taraude les esprits. Y a-t-il lieu d’espérer le remboursement des billets d’entrée au concert des Kassav qui devait avoir lieu en décembre, puis reporté en mars dernier ? Le comité d’organisation de ces spectacles avortés rassure le public que chaque centime déboursé sera rendu dès ce 6 mai. Dans un communiqué de presse datant du 30 avril dernier, Freddy Etame, le promoteur de la structure Sa’ali Africa, jure que tous ceux qui ont acheté un ticket pour assister à ces concerts seront réglés. Lesdits tickets s’élevaient à 10.000, 30.000 et 50.000 francs Cfa : pour assister soit au dîner caritatif du 20 décembre à l’hôtel Sawa de Douala soit pour vivre le concert du 22 décembre à Yaoundé.

7000 tickets

Malgré les assurances de M.Etame,  il ne faut pas être sorcier pour comprendre qu’il sera difficile de contenter tout le monde. D’autant plus qu’au départ, Sa’ali Africa comptait écouler 7000 tickets sur toute l’étendue de la sous –région Afrique centrale. Pourtant, leur communiqué n’évoque que le Cameroun et encore plus la ville de Yaoundé comme zone de remboursement.

En effet, pour espérer  revoir leurs billets verts, les ayants droit devront faire la queue dès ce samedi, dans les supermarchés Dovv ; situés principalement     dans la capitale.  D’autres devront s’aligner à la radio Soleil Fm, émettant à partir de Yaoundé et prévue comme partenaire de ce concert géant. Lequel a officiellement avorté pour cause de  «désaccord entre le producteur du groupe Kassav et  le promoteur  Sa’ali Africa ». Le numéro 679 53 58 50 a été communiqué pour plus amples explications.

Nous n’avons pas hésité à demander au monsieur à l’autre bout du fil, comment un résidant de Maroua, dans la région de l’extrême-nord, pourra être remboursé. « Vous n’aurez qu’à filmer votre ticket et nous envoyer la photo via whatsapp ainsi que votre numéro de carte nationale d’identité, répond-il. Après vérification que votre billet est authentique, nous vous ferons un transfert d’argent ». Le processus de remboursement promet d’être long et périlleux.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le jeudi, 04 mai 2017 13:23

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants