Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
On dit que les employés sont à nouveau en grève sur le chantier de l'autoroute Yaoundé-Douala

On dit que les employés sont à nouveau en grève sur le chantier de l'autoroute Yaoundé-Douala

La réponse est :
Paru le vendredi, 15 septembre 2017 15:00

Les ouvriers camerounais se plaindraient de maltraitance de la part des employeurs chinois. 

L’entreprise chinoise China First Highway Engineering Company Ltd (Cfhec) a beau se taire mais un fait demeure constant, il y a à nouveau une grève sur le chantier de l’autoroute Yaoundé-Douala (215 Km). 

Si l’on s’en tient à la Confédération camerounaise du travail (CCT), le débrayage a commencé ce 15 septembre 2015. 

Antoinette Mebiame, présidente de la CCT, indique d’ailleurs qu’un préavis de grève a été adressé à Cfhec et au ministre du Travail, Grégoire Owona. « Suite au refus manifeste des dirigeants de l’entreprise China Firts Company, chargée de la construction de l’autoroute Douala-Yaoundé d’ouvrir le dialogue et au regard de nombreuses revendications, les travailleurs du Syndicat des travailleurs des bâtiments et travaux publics du Mfoundi, entament un arrêt de travail à partir du 15 septembre », déclare  Antoinette Mebiame. 

La présidente précise que cet arrêt de travail intervient dans un environnement où de nombreux abus sont perpétrés par l’employeur. Notamment, le non-paiement des salaires, les licenciements abusifs, le non-respect de la convention collective, des arrestations arbitraires par le commandant de la compagnie de gendarmerie de Lobo et bien d’autres. 

Avant cette énième grève des employés, l’entreprise chinoise Cfhec avait déjà arrêté les travaux en avril 2017 pour défaut de paiement. Elle a repris ses activités en juin dernier. 

S.A

Dernière modification le vendredi, 15 septembre 2017 15:08

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants