Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, être gaucher n’est pas une malédiction

Non, être gaucher n’est pas une malédiction

La réponse est :
Paru le mercredi, 17 janvier 2018 08:03

Dans la tradition et l’imagerie populaire camerounaise, la main gauche est maudite. De fait, les gauchers font l’objet de suspicions de tout genre.

Des témoignages de gauchers ayant souffert durant leur enfance, sont légion. Tel celui qui rappelle qu’on vous attache la main gauche avec des mille-pattes, on vous bastonne à la moindre utilisation de cette « main du diable », etc. Dans l’imagerie populaire au Cameroun, et ce, quelle que soit l’ethnie, la main gauche est mal perçue et même sacrilège pour de nombreux parents.

Pourtant, « il convient d’expliquer aux parents, avant toute chose, comment fonctionne le cerveau d’un enfant, souligne Dr Georges Mboe, psychologue. Le cerveau a deux hémisphères : droit et gauche. L’hémisphère gauche du cerveau commande la partie droite du corps humain et vice-versa. Chez l’enfant gaucher, l’hémisphère droit –qui commande la partie gauche du corps- est dominant. C’est lui qui gère les fonctions les plus structurées comme la parole ou l’écriture. Par conséquent, un parent doit comprendre que c’est la génétique qui prédispose l’enfant à être droitier ou gaucher », ponctue-t-il.

L’ignorance fait néanmoins que des superstitions perdurent, comme celle qui interdit de manger, saluer ou donner de l’argent avec la main gauche. Cela dit, les gauchers représentent environ 10% de la population mondiale contre 73% de droitiers et 8% d’ambidextres (à la fois droitiers et gauchers). Les hommes sont les plus concernés que les femmes ; et la journée internationale des gauchers se célèbre le 13 août.

Monique Ngo Mayag


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants