Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Manu Dibango serait de nationalité française

Manu Dibango serait de nationalité française

La réponse est :
Paru le lundi, 23 janvier 2017 09:38

Il se dit que le célèbre chauve n’est pas officiellement Camerounais. Est-ce fondé ?

La nationalité de Manu Dibango, l’un des saxophonistes les plus connus au monde, a souvent fait jaser, notamment au plus fort du débat sur la double nationalité au Cameroun. Ce qui est certain, est que le célèbre chauve possède un passeport camerounais, il est donc officiellement fils du pays.

Quand à sa relation avec la France, elle date précisément de 1949 ; lorsque le jeune homme qu’il était dépose ses valises à Marseille pour des études. A l’époque, le Cameroun n’est pas encore près d’être indépendant, encore moins Etat. On n’y parle même pas de nationalité (la loi viendra en 1968).

Donc, en toute logique, Emmanuel N’Djoké Dibango devient citoyen français dans la France de René Coty des années 1955. Il épouse ses us et coutumes et ne saurait s’en défaire au nom d’un sacro saint patriotisme à son pays d’origine.

Parlant justement du Cameroun, le musicien octogénaire (il a eu 83 ans en décembre dernier) n’a cessé de s’impliquer dans la vie musicale et artistique de sa terre natale.

Manu Dibango a d’ailleurs géré la société nationale du droit d’auteur (l’hiberné Cameroon Music Corporation). Au final, ce natif de Douala est certes Camerounais, mais pas moins Français.

Au Cameroun, la loi n’admet pas la double nationalité. Mais manifestement, Manu reste Manu et il n’est pas le seul dans ce cas…

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le lundi, 23 janvier 2017 09:57

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants