Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La croyance populaire défend d’attacher les feuilles de bâton de manioc avant de les jeter

La croyance populaire défend d’attacher les feuilles de bâton de manioc avant de les jeter

La réponse est :
Paru le lundi, 26 juin 2017 06:34

Il se dit qu’après consommation de « bobolo » il faut éviter d’attacher les feuilles avant de les jeter.

La croyance populaire au Cameroun veut qu’après la consommation du bâton de manioc encore appelé « bobolo », un mets local à base de pâte de manioc fermenté, cuite à l’étuvé dans des feuilles de bananier, le mangeur prenne garde à ne pas attacher les feuilles avant de les jeter. Il parait que s’il attache ces feuilles et les jette ainsi, il noue instantanément son avenir.

 Irène, un jeune cadre d’entreprise qui l’a su il y a peu, explique :« Une fois, après mon repas, alors que je m’apprêtais à jeter les feuilles du bâton de manioc que je venais de consommer et que j’avais pris soin d’attacher, je me suis fais remonter les bretelles par ma dame de ménage quinquagénaire qui en m’arrachant presque les feuilles des mains et en prenant soin de les détacher immédiatement et de les jeter m’a expliqué qu’en nouant ces feuilles je nouais mon avenir ; et avec tout le sérieux des dames d’un certain âge, elle m’a recommandé de ne plus le faire ».  

Bien qu’on n’ait réellement pas jusqu’à présent trouvé de preuve que le bâton de manioc ait été la cause d’un échec, Irène nous avoue que cette histoire l’a un petit peu déstabilisée.  Pourtant, avant de le savoir, la jeune dame depuis son enfance accomplissait tout le temps le même geste après une consommation de « bobolo ».

Quand bien même, avant cette scène insolite, sa vie n’avait rien d’un échec. Mais aujourd’hui, Irène vérifie à chaque fois que les feuilles ne sont pas nouées avant de les jeter. 

Dernière modification le lundi, 26 juin 2017 06:39

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants