Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Est-ce vrai que les accidents de la route tuent autant que le paludisme au Cameroun ?

Est-ce vrai que les accidents de la route tuent autant que le paludisme au Cameroun ?

La réponse est :
Paru le lundi, 28 août 2017 11:35

Au regard des décès survenus sur les principaux axes routiers, il se dit que la route tue autant que l’anophèle femelle. Est-ce fondé ?

Le nombre de victimes d’accidents routiers donnent froid dans le dos depuis trois mois au Cameroun. Ce week-end seulement, un accident a fait 8 morts à Bomono (Douala), suite à la collision d’un bus d’agence de voyages et un camion roulant en sens inverse. Depuis le début du mois d’août, on recense globalement une centaine de morts sur les routes reliant Yaoundé-Bafoussam-Douala. Des axes qui constituent le « triangle de la mort». Ce qui fait croire que la route tue autant que le paludisme au Cameroun. Ce qui n’est pas vrai.

Tenez : le paludisme a décimé 4000 personnes en 2016 ; soit presque l’équivalent du palais des sports de Yaoundé (5200 places). Des statistiques officielles communiquées par le Programme national de lutte contre le paludisme.

La même année, le Cameroun comptabilisait 3088 accidents routiers ayant laissé sur le  carreau 1102 morts et des milliers de blessés. Un bilan donné par le Conseil national de la route. Le paludisme fait donc près de 4 fois plus de victimes que la route.

Cela étant, les décès enregistrés sur la route demeurent préoccupants. Les causes de ces multiples hécatombes sont connues : 70% des accidents de la circulation découlent de la défaillance humaine, 20% sont liés au mauvais état des véhicules et 10% sont imputables au mauvais état de la route ; énumérait Zacharie Ngoumbe, sous-directeur de la Prévention et de la sécurité routières, au ministère des Transports.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le lundi, 28 août 2017 11:38

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants