Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Pour avoir promu la société Gesem Forex Trading au Cameroun, le pasteur Dieunedort Kamdem serait-il en prison ?
23%
46%
31%

Pour avoir promu la société Gesem Forex Trading au Cameroun, le pasteur Dieunedort Kamdem serait-il en prison ?

La réponse est :
Paru le vendredi, 16 juin 2017 08:22

Les médias sociaux affirment que ce pasteur d’une église réveillée à Yaoundé serait dans les geôles du secrétariat d’Etat à la défense.

Dans la journée du 14 juin 2017, des médias sociaux ont annoncé que le pasteur Dieunedort Kamdem (photo) a été mis aux arrêts pour avoir fait la promotion, au Cameroun, de la société Gesem Forex Trading, basée en Côte d’ivoire. Stopblablacam s’est rapproché de l’intéressé. Il ressort que le pasteur n'a pas été arrêté.

Par contre, a avoué Dieunedort Kamdem, il a des démêlés judiciaires avec l'évangéliste ivoirien propriétaire du Gesem Forex Group qui lui aurait extorqué la somme de 10 millions de FCFA et 40 millions de FCFA à ses fidèles. Des montants qu'il prend l'engagement de rembourser. « J’ai été berné par un pasteur ivoirien qui serait en prison. Il promettait de faire fructifier l'argent des fidèles. Mais, suite à la mise en garde de la Commission des marchés financiers de la bourse de Douala qui doutait de sa crédibilité, le projet s'est tout simplement arrêt », explique le pasteur.

Autre preuve que celui qui se fait appeler « Le General de Dieu » n’est pas aux arrêts, Dieunedort Kamdem est invité le 16 juin sur chaîne Vision 4 dans le cadre d’une émission baptisée « Au cœur des Mystères ». Le thème central est « Totémisme satanisme ou héritage culturel ».

Une enquête récemment diffusée en mai 2017 dans le magazine « Afrique Investigation » de Canal+, mettait en scène Dieunedort Kamdem devant ses ouailles, au cours d'une conférence, le 14 février à Douala. « Vous investissez un million par exemple et vous nous donnez le nom de votre banque. Et chaque mois, on vous donne 250 000 F CFA pendant un an… », laissait entendre le pasteur. Il avouait alors avoir déjà placé 4 millions de FCFA, pour lesquels il aurait reçu 1 million de FCFA d’intérêts mensuellement, de la part de Gesem Forex Trading.

Mais selon la Commission des marchés financiers, bien que promettant 25% de rémunération sur chacun des placements qu’elle propose, Gesem Forex Trading « n’offre pas, à ce jour, toutes les garanties de transparence et de fiabilité nécessaire à la conduite de telles opérations ». Le gendarme financier invite par conséquent le public avant tout engagement à consulter les autorisations nécessaires à de telles opérations, ou en rentrer en contact avec ses services.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le vendredi, 16 juin 2017 08:28
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants